comment réaliser un jibe en wingsurfing

Comment réussir un jibe en Wing Foil ?

Une session entière sans toucher la mer, c’est la promesse du jibe. Jiber permet de faire demi-tour et procure une sensation d’accélération grisante. C’est aussi la manoeuvre fondamentale pour commencer à s’amuser sur la houle et s’attaquer à ses premières vagues en WingFoil. De plus, maitriser cette technique vous fera progresser dans le waveriding en Wing, et réaliser des Bottom Turn (demi-jibe) sur une vague. Une fois acquis, le jibe permet d’enchaîner les surfs et les bords, sans jamais quitter le plaisir du vol. Vous vous demandez comment réussir votre premier jibe en Wing Foil ? Voici nos conseils. 

Tout comme en Windsurf, jiber en Wing-Foil permet de faire demi-tour avec le vent dans le dos. Cette manoeuvre s’apprend avant le virement de bord car elle est plus facile à faire. Avant de débuter, choisissez un plan d’eau plat, sans trop de monde, avec 15 à 20 noeuds de vent, sans vent de terre. De plus, il sera plus facile de débuter sans straps. On est plus mobile pour rattraper ses erreurs et ainsi corriger les fautes d’appuis éventuelles sur la planche.

Pour réussir un jibe en WingFoiling, il existe deux méthodes incontournables. La Regular Stance ou Jibe to Switch, qui requiert de changer ses appuis une fois la courbe terminée. Elle est aussi très simple car on attaque la courbe face à la wing pour sortir de dos. La seconde méthode est la Switch Stance ou Switch to Jibe, qui demande d’inverser ses pieds avant de déclencher le virage. Ce jibe est le plus accessible, car on ne se préoccupe pas de permuter ses pieds à la fin de la courbe. Toutefois, cela reste très personnel. Vous pourrez être plus à l’aise d’effectuer d’un côté un jibe standard et de l’autre côté un switch to jibe. A vous de tester les deux pour voir lequel est le plus facile pour vous.

Comment jibe en Wing Foil ?

Avant de vous expliquer en détails ces deux méthodes, voici quelques règles fondamentales : 

  • Jibez sur votre stance naturel (goofy ou regular).
  • Regardez bien autour de vous pour éviter un accident en soulevant la wing pour voir la trajectoire devant le bord d’attaque ou  en mettant la wing en « parapluie ».
  • Vérifiez l’axe du vent et votre vitesse avant de vous engagez dans la manœuvre (un jibe s’effectuera toujours du largue au largue).
  • Afin de switcher vos pieds avec le plus d’équilibre possible, positionnez l’aile un peu plus au-dessus de la tête afin de mieux voir vos trajectoires.
  • Pour switcher vos pieds, appuyer sur la jambe arrière fera remonter le foil et ainsi vous donnera un peu plus de temps pour permuter les pieds.  
  • Enclenchez votre jibe en appuyant sur la planche à l’intérieur de la courbe.

JIBE TO SWITCH

Pour réaliser cette manoeuvre, il faut permuter les pieds à la fin de la courbe. On appuiera sur les pointes de pieds pour engager la courbe.

 

1. Position de départ : Pour commencer, il faut une bonne vitesse. On doit être en vol, stable, avec un vent de travers. Le foil n’est pas trop haut sur l’eau, pour éviter qu’il décroche dans la manoeuvre. Les pieds positionnés dans l’axe longitudinal de la planche.

 

2. On engage la courbe : Abattre légèrement tout en transférant le poids du corps sur les pointes de pieds. La planche s’incline alors vers le centre du virage en s’écartant du vent. La wing remonte progressivement, jusqu’à être presque à l’horizontale, au-dessus de la tête. Les pieds restent bien dans l’axe longitudinal de la planche.

 

3. Changement de côté de la wing : Arrivé vent arrière, ou l’axe du vent légèrement dépassé, on commence par modifier la position de la main avant. Enclenchez un mouvement de poignet pour faire pivoter l’aile. Ensuite, on lâche la main arrière. On fait tourner la wing de la main avant. La main libre devient la main arrière. Elle reprend la wing et redonne de la puissance. Tout du long, on conserve ses appuis sur les orteils pour continuer d’engager la courbe et se rapprocher progressivement du largue puis du travers.

 

4. Changement de position des pieds/switch : On a dépassé l’axe du vent. La wing est du bon côté, il nous reste à repositionner nos pieds. Surtout, on n’oublie pas la petite impulsion sur l’arrière pour se donner de la hauteur avant la permutation et ainsi alléger nos appuis sur la planche. Puis on effectue le switch, on fait un pas chassé pour intervertir les pieds avant et arrière. Les pieds doivent rester centrés sur la planche.

 

5. Fin de la courbe et relance : Il faut désormais reprendre de la vitesse. Les pieds retrouvent leur position initiale. La wing s’incline vers l’eau. On peut pomper un peu pour relancer la planche et pomper avec la Wing si besoin.

En résumé:

  1. Démarrez votre jibe avec une bonne vitesse et un vent de travers. 
  2. Inclinez la planche vers l’eau, la wing à l’horizontale au-dessus de la tête. Engagez la courbe.
  3. Modifiez le positionnement des mains une fois arrivé vent arrière, afin de faire pivoter la wing, tout en continuant d’engager la courbe.
  4. Effectuez le switch. On n’oublie pas la petite impulsion sur l’arrière pour se donner de la hauteur avant la permutation des pieds.
  5. Relancez à la fin de la courbe en pompant.

SWITCH TO JIBE :

Cette technique consiste à effecteur la permutation des pieds avant la courbe. Après avoir réalisé un pas chassé vers l’avant, on échange le pied arrière et le pied avant. On appuie sur les talons en levant la wing au-dessus de la tête pour engager la courbe. 

 

1. Position de départ : C’est la même que pour la première manœuvre.

 

2. Changement de position des pieds/switch : Juste avant de switcher les appuis, donnez une petite impulsion sur le pied arrière pour faire remonter la planche vers le haut et ainsi alléger vos appuis. A ce moment précis, permutez vos appuis sur la planche (pendant la phase ascendante de votre planche). Votre planche va avoir tendance à piquer du nez puisque votre centre de gravité s’est déplacé vers l’avant (d’où l’interêt de la faire remonter, qui vous donnera un peu plus de temps de vol). Cette étape vous garantira de la hauteur et facilitera la relance. Une fois l’impulsion donnée, on effectue un pas chassé vers l’avant. La position des deux pieds s’intervertit. On se retrouve avec les deux talons vers la wing (sous le vent).  L’équilibre est meilleur si la position du pied avant, un peu sous le vent, (et le pied arrière légèrement au vent) facilite l’engagement dans la courbe. 

 

3. Engager la courbe : Appuyez sur les talons pour enclencher le jibe. La planche s’écarte du vent. Remontez la wing  progressivement au dessus de la tête, jusqu’à être presque être  à l’horizontale.  La courbe doit être constante et ample. Cela permet de conserver de la vitesse jusqu’à la sortie du jibe. On ressent alors une belle sensation d’accélération quand tout fonctionne bien. Tout du long de la trajectoire, on conserve ses appuis sur les talons et non les orteils pour continuer d’engager la courbe.

 

4. Changement de côté de la wing : Le principe est le même que la première manœuvre. Faire remonter son aile légèrement au dessus de la tête ( proche de l’horizontal) afin de faire la faire permuter de sens. La main arrière vient prendre la place de la main avant et vice-versa.

 

5. Fin de la courbe et relance : Il faut désormais reprendre de la vitesse. Les pieds retrouvent leur position initiale. La wing s’incline vers l’eau. On peut pomper un peu pour relancer la planche. Fixez votre regard devant vous et non sur vos pieds afin de mieux contrôler vote trajectoire.

En résumé:

    1. Démarrez votre jibe avec une bonne vitesse et un vent de travers. 
    2. Switchez vos pieds après avoir donné une petite impulsion sur le pied arrière pour faire remonter la planche vers le haut et ainsi alléger vos appuis.
    3. Engagez la courbe en appuyant sur les talons et remontant la wing progressivement au-dessus de la tête, jusqu’à être presque être à l’horizontale.  
    4. Changez la wing de côté en permutant les mains.
    5. Relancez la vitesse à la fin de la courbe.

Comment s’entraîner :

  • Pour travailler la permutation : sur un bord, entraînez-vous à switcher vos pieds sans jiber, et naviguer dans cette position. (ne pas oublier de faire remonter sa planche vers le haut avant d’enclencher votre switch)
  • Pour travailler la trajectoire de sa courbe : dans les premiers temps, il est possible d’enclencher la première partie de la courbe puis de revenir sur la trajectoire travers et recommencer plusieurs fois sans permuter ses appuis. Entraînez-vous à faire des ’S’ sur le plan d’eau, en se concentrant sur le changement de côté de la wing.
  • Pour travailler la rotation de la wing : sans permuter ses appuis, entraînez vous à faire des ’S’ sur le plan d’eau, en se concentrant sur le positionnement de la wing.

Conseils avancés/pros tips :

  • Regarder devant soi pour anticiper sa trajectoire. (Le regard dirige la trajectoire)
  • Arriver dans la courbe avec la wing un peu surbordée/avec un peu plus de puissance que nécessaire. Cela permet d’avoir la vitesse suffisante pour finir la manoeuvre.
  • Un peu de pumping en sortie de courbe permet de relancer la planche et le vol et de compenser la vitesse perdue.
  • On peut resserrer la courbe en accentuant ses appuis sur les talons ou les orteils. On a plus de vitesse et une plus grande sensation d’accélération. Il faut donc penser à perdre le minimum de vitesse que possible lors de la courbe.

RETROUVEZ TOUS NOS CONSEILS POUR :

Rejoignez notre groupe Sroka SESSIONS, pour partager tous vos meilleurs moments sur l’eau ! #BESROKA

CLIQUE SUR LE LOGO POUR NOUS RETROUVER SUR LES RÉSEAUX:

Logo Sroka Family

Youtube logo and youtube linkLogo Facebook - Sroka FamilyInstagram Logo - Sroka Family