Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment surfer une vague en wing foil ?

Vous savez déjà faire du wing foil et vous voulez passer au niveau supérieur ? Vous rêvez de surfer des vagues en volant sur l’eau, sans jamais que la planche ne touche l’eau ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous allons vous expliquer comment surfer une vague en wing foil, en vous donnant des conseils sur le choix du spot, la position de la wing, la trajectoire à suivre et les manœuvres à réaliser. Que vous soyez débutant ou confirmé, vous trouverez ici toutes les informations pour profiter pleinement de ce sport passionnant.

Prérequis pour surfer une vague en wing foil

Quel niveau de pratique pour commencer à surfer ?

  • Savoir naviguer correctement : il faut maîtriser les principes de base du wing foil, le contrôle de la vitesse et de la direction, le changement d’amure, etc. Il faut également connaître les règles de sécurité et de priorité sur l’eau.
  • Savoir maîtriser les jibes : Il est préférable savoir les réaliser sans perdre le contrôle ni toucher l’eau avec la planche avant d’essayer de surfer. Vous trouverez ici notre guide illustré qui vous explique comment réaliser un jibe en wingfoil, étape par étape. 

Si vous avez ces compétences, vous êtes prêt à surfer une vague en wing foil ! Sinon, nous vous conseillons de vous entraîner sur un plan d’eau plat et calme avant de vous aventurer dans les vagues.

“Avec un foil comme le 1350 Lift, vous pouvez surfer à l’infini sur la moindre ondulation de plus de 20cm. C’est le meilleur moyen de transformer un spot pourri en spot de rêve !”

Choix du spot pour le wing foil

  • La direction et la force du vent : il faut privilégier un vent side shore (parallèle à la plage) ou side on shore (légèrement orienté vers la plage), qui permet de naviguer facilement et de revenir au bord en cas de problème. Il faut éviter le vent offshore (qui souffle vers le large), qui rend le retour difficile et dangereux. La force du vent doit être suffisante pour gonfler la wing et faire décoller le foil, mais pas trop forte pour ne pas être déséquilibré. En général, on recommande un vent entre 10 et 25 noeuds.
  • La taille et la forme des vagues : il faut choisir des vagues adaptées à son niveau et à son matériel. Pour débuter, il vaut mieux opter pour des petites vagues molles et régulières, qui permettent de se familiariser avec la glisse et le décollage. Pour progresser, on peut se diriger vers des vagues plus creuses et plus rapides, qui offrent plus de sensations et de possibilités de manoeuvres. Il faut éviter les vagues trop grosses ou trop déferlantes, qui peuvent être dangereuses. On peut aussi débuter facilement dans le clapôt et faire ses premiers surfs. 
  • L’espace disponible : il faut s’assurer d’avoir assez d’espace pour naviguer sans gêner ni être gêné par les autres pratiquants. Il faut respecter les règles de priorité.

Comment surfer une vague en wing foil ?

  1. Repérer une vague qui se forme et faire demi-tour devant, ou du moins naviguer dans la même direction que la vague. Il faut se placer à une distance suffisante pour avoir le temps de se préparer et de se positionner.
  2. Adapter sa vitesse à la vitesse de la vague pour s’en rapprocher le plus possible. L’objectif est d’être dessus, sans être trop en avance ni trop en retard. Il faut utiliser la wing pour accélérer ou ralentir, en tirant ou relâchant les poignées ou le wishbone.
  3. Une fois sur la vague, mettre sa wing en position neutre en la prenant par la poignée du bord d’attaque. Cela permet d’être plus libre et de véritablement surfer. Il faut garder la wing au-dessus de sa tête ou sur le côté, selon le vent.
  4. Ajuster sa trajectoire en fonction de la forme et du mouvement de la vague. Il faut orienter la planche avec les pieds et le buste, en gardant les genoux fléchis et le regard vers l’horizon. On peut adapter sa vitesse et sa direction avec la wing, en la bougeant légèrement et avec souplesse.
  5. Si on va plus vite que la vague, il faut aller en direction en biais de la vague, pour ne pas la dépasser ni la perdre. Si on va moins vite que la vague, il faut rester perpendiculaire à la vague, pour ne pas se faire rattraper ni tomber.
comment faire du downwind en wing et surf foil

Quel matériel pour surfer en wingfoil ?

Les foils Classiques ont un aspect ratio moyen. Ils sont faciles à prendre en main et offrent une bonne stabilité et une bonne maniabilité. Ils sont idéaux pour les débutants ou les riders qui cherchent à s’amuser dans les vagues ou à faire des transitions. Ils sont disponibles en plusieurs tailles, allant de 1250 cm2 à 2000 cm. La 1250 est destinée aux riders expérimentés ou aux débutants au gabarit très léger (-50 kg). 

Les foils high aspect ont un aspect ratio élevé, c’est-à-dire une envergure plus grande par rapport à la corde. Ils sont plus efficaces en surf car ils planent plus longtemps. Ils sont aussi plus adaptés aux vents faibles ou aux vagues molles. Ils sont disponibles en plusieurs tailles, allant de 950 cm2 à 2000 cm2.

Aile avantComportement en surf
HA 1350Plane à l’infini sur la moindre ondulation. Parfaite pour le clapot, la petite houle et les vagues de moins de 50 cm. Ultra efficace au pumping. C’est l’aile ultime pour s’amuser en wing surf et en surf foil dans les petites conditions. 100% compatible avec le surf foil.
HA 1190 LiftPlane très longtemps et porte beaucoup. Parfaite pour le clapot, la petite houle et les vagues de moins de 70cm. Très efficace au pumping. 100% compatible avec le surf foil.
HA 1190 SpeedPlane très longtemps, prend plus de vitesse que la 1190 Lift mais nécessite quelques centimètres de vague en plus pour planner autant, du fait de son profil Speed plus rapide et moins porteur. Parfaite dans les petites, moyennes houles et vagues de moins d’un mètre. Très efficace au pumping quand on a un peu de vitesse. On aura plus de mal à la relancer en pumping si elle perd de la vitesse, par rapport a la version Lift qui pourra repartir très facilement à bas régime. 100% compatible avec le surf foil.
HA 950Parfaite dans la houle de plus de 50cm pour planer sans effort. On prend énormément de vitesse avec beaucoup de controle. 
Classique 2000Très puissante, c’est l’aile qui offre le plus de portance. Un gros gabarit pourra faire ses premiers surfs dans des vagues ou de la houle entre 20 et 60 cm. 
Classique 1750C’est l’ailette parfaite pour débuter en Wing. Elle permet aux gabarits moyen de s’initier au wingfoil dans les meilleures conditions et de faire ses premiers surfs en toute facilité.
Classique 1500C’est l’ailette parfaite pour débuter en Wing quand on a un petit gabarit (-60kg). Elle permet aux gabarits légers de s’initier au wingfoil dans les meilleures conditions et de faire ses premiers surfs en toute facilité. 100% compatible avec le surf foil pour les grands gabarits.
Classique 1250C’est l’aile parfaite pour carver et exploiter le maximum des vagues de 30 à 80cm pour un gabarit moyen (80kg). 100% compatible avec le surf foil. 

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Article qui pourrait vous intéresser

Lors de la pratique du paddle gonflable, les étapes de manutention et de gestion du matériel sont primordiales afin de conserver un équipement sain et …

Quelles réglementations pour faire du paddle ? Le stand up paddle est une discipline très populaire due à sa praticité, à sa facilité et à …

Gruissan, surnommée la perle de la côte méditerranéenne, se positionne comme une destination de rêve pour les amateurs de wingfoil. La ville, reconnue pour son …

Le paddle, cette activité nautique et aquatique qui allie équilibre, force et communion avec la nature. Se balader en plein milieu de la nature sans …