Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment naviguer en light wind en wingfoil ?

Le « light wind » en Wingfoil fait référence au vent de force léger à modérer. Soit plus ou moins de 5 à 12 nœuds (environ 9 à 22 km/h). Ce type de conditions peut s’avérer insuffisante pour la plupart des sports nautiques, mais pas pour le Wingfoil. Comment naviguer en light wind en Wing foil? Cela nécessite un apprentissage et un choix optimal de votre matériel.

Dans cet article pour allons aborder différentes techniques et choix de matériel afin de vous aider à voler encore plus tôt. Naviguer en light wind en wingfoil est une expérience unique, bien qu’à ses débuts la pratique n’y était pas forcément très adaptée, aujourd’hui, le wingfoil  démarre dès 5 nœuds et on peut naviguer  au-delà de 45 noeuds. Les évolutions en matière de planche, de foil et de wing y sont pour quelque chose, mais l’évolutions des techniques également.

Les aspects techniques pour naviguer en wingfoil en light wind

Abordons l’aspect qui dépendra de vous, car au-delà du matériel, naviguer en wingfoil en light implique un certain niveau technique et quelques notions importantes.

Soit vous pomper qu’avec la wing, soit vous pomper avec uniquement le foil et la planche, soit vous apprenez à synchroniser le pumping de l’aile avec le foil pour être plus efficace. Quand on cherche à répondre à la question, comment naviguer en wingfoil dans du vent léger, il faut aborder la question de la technique du pumping en foil.

1. Le pumping de la wing

La wing est le moteur de votre pratique, c’est l’élément qui vous permet d’avancer, il semble alors évident que son bon maniement soit également primordial.

Pomper efficacement avec une wing dépend dans un premier temps  de la wing que vous utilisez, une wing plus ou moins rigide demandera une fréquence de pumping plus ou moins longue.  Laissez respirer votre wing! Il est parfaitement inutile de “bourriner” sur votre wing en la secouant dans tous les sens. Écartez-la lentement de vous et tirez la de façon dynamique en appuyant les poignées légèrement vers le bas afin de la faire remonter en fin de mouvement. Naviguer en winfgoil en light wind nécessite donc de posséder une aile avec un spi tendu qui facilitera le pumping.

2. Le Pumping du foil

Le pumping du foil nécessite de l’entraînement, nul n’y arrive sans avoir essayé alors jetez-vous à l’eau et vous comprendrez assez vite le principe. Comme lorsque vous avez de la vitesse, l’idée générale est de faire osciller le foil entre pieds avant et arrière afin de lui donner de la vitesse. On vient alors faire un mouvement dit de “marsouinage” pour faire rebondir la planche sur l’eau jusqu’à ce que la vitesse soit suffisante pour décoller.

3. La synchronisation du pumping de la wing et du foil.

Pour partir tôt, il faut réussir à synchroniser le pumping de la wing et du foil en même temps. En décalage, vous annulerez leurs effets, en les synchronisant, vous obtiendrez deux fois plus d’efficacité. Restez le plus équilibré sur la planche. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, le rider est déséquilibré à un moment donné. 

Pour tenter de bien synchroniser les deux mouvements, nous vous conseillons de vous exercer sur le plat. Au moment où vous tirez sur votre wing, vous devez pousser votre planche et donc le foil vers l’avant pour vous permettre de prendre plus de vitesse horizontale.

4. La Position sur la planche

La position sur la planche est légèrement différente en fonction du type de planches que l’on possède, mais d’ordre général, mettez votre poids sur l’avant de manière à faire accélérer la planche sur l’eau pour faciliter son décollage. Certaines planches glissent beaucoup mieux, donc il faut laisser la planche accélérer. Parfois, il faut pousser la planche avec les pieds vers l’avant pour l’aider à prendre de la vitesse. Cette différence s’observe en fonction des planches utilisées. Plus la planche est fine et longue, et plus elle prendra facilement de la vitesse.

comment naviguer en light wind en wing foil

Le matériel pour naviguer en wingfoil dans le light wind

Le matériel joue évidemment une part importante de votre glisse et de vos performances dans le light. Naviguer en wingfoil en light wind sera déterminé par le choix du bon matériel.

Utilisez LA bonne wing augmentera vos chances de voler avant tout le monde. Privilégier une wing avec un bord d’attaque fin, mais rigide comme notre nouvelle wing Elite en Dyneema. Le bord d’attaque est générateur de trainée sur l’aile. Plus le bord d’attaque sera épais et plus il gênera de traînée et donc ne sera pas le plus efficace. Un bord d’attaque fin diminue considérablement la traînée et donc permet de partir plus tôt, d’aller plus vite.

Question taille, il faudra faire vos propres tests pour connaître la surface qui vous correspond. Certains préférant une grande wing car elle génère beaucoup de puissance et d’autres jouant sur le foil en gardant une petite aile de wing (ou moyenne) et en prenant un foil plus grand. La solution efficace pour naviguer en wingfoil en light wind semblerait être, autant que possible, de réduire la taille du foil sous l’eau car il y a 800 fois plus de trainée dans l’eau que dans l’air.  Dans le second cas, ils peuvent donc se permettre de pomper avec une plus petite wing qui leur donnera plus d’amplitude de mouvement et avec une puissance de foil plus importante. De manière générale, les petits gabarits (moins d’1m60) éviteront les wings au-delà de 5m2.

Si vous naviguez sur des lacs, privilégier une grosse aile qui vous permettra de partir très tôt.

2. Une planche spécifique pour naviguer en wingfoil dans le light wind

La board est l’élément qui peut totalement poser problème pour naviguer en wingfoil en light tout comme vous libérez. Privilégiez une planche longue et étroite qui vous permettra de glisser énormément  au démarrage. Ce qui vous permettra de voler sans effort dans des vents ridiculement faibles. Nos nouvelles gammes DW et LW sont des exemples probants de l’utilité d’une planche longue et étroite et permettent un accès au lightwind avec facilité tout en restant très performante.

Cependant, cette gamme n’est pas préconisée pour les débutants. Donc il faudra avoir un niveau débrouillé/confirmé pour les utiliser.

Utiliser des straps vous permettra de tirer la planche vers le haut afin d’améliorer le pumping de celle-ci en particulier avec du vent très faible.

apprendre à naviguer en light wind avec une planche spécial de light wind

2. Le foil

La board est l’élément qui peut totalement poser problème tout comme vous libérer. Privilégiez une planche longue et étroite qui vous permettra de glisser au démarrage et donc de voler sans effort et dans des vents ridiculement faibles. Nos nouvelles gamme DW et LW sont des exemples probants de l’utilité d’une planche longue et étroite et permettent un accès au lightwind avec facilité mais en restant performantes.

Cependant cette gamme n’est pas préconisé pour les débutants. Donc il faudra avoir un niveau débrouillé / confirmé pour les utiliser.

Utiliser des straps vous permettra de tirer la planche vers le haut afin d’améliorer le pumping de celle-ci en particulier avec du vent très faible.

Le foil est l’élément qui entre en jeu juste avant de décoller, une fois que la planche et la wing ont permis de donner de la vitesse, il entre en scène et permet le décollage. Un foil d’un ratio élevé permet un décollage en douceur et tolère très bien les basses vitesses en fonction d’un profil plus ou moins épais. Un foil correctement adapté permettra surtout de ne pas plaquer la moindre erreur lorsque vous serez en vol.

Pour résumé le  choix du matériel

  1. Privilégiez un foil avec une bonne envergure pour partir tôt
  2. Prenez une planche fine, longue et étroite comme la gamme LW de chez SROKA
  3. Si vous voulez naviguer dans des conditions light de vent, optez pour une aile de 6 m et plus pour être sur de partir très tôt.

Naviguer en wingfoil en light wind s'apprend: Observation du plan d’eau

1. Les courants et les vagues

Utiliser le courant et/ou les vagues vous permettra de potentiellement décoller plus tôt dans la mesure ou il y’en aurait bien évidemment.

apprendre à naviguer dans le light wind en wingfoil

2. Les risés

L’observation du plan d’eau s’apprend, entraînez-vous à repérer les risées sur l’eau ! Pour vous aider, plus la risée est forte, plus le plan d’eau paraîtra mat et sombre. Aidez vous de ces risées pour décoller et apprenez à les anticiper. En synchronisant l’arrivée de la risée et votre pumping vous partirez plus tôt.

Une fois en l’air

Le décollage est la partie difficile et technique du light wind, mais une fois en vol, assurez-vous de ne pas faire d’erreurs bêtes qui vous obligeraient à recommencer, assurez-vous d’être stable, de maîtriser votre foil et d’être en capacité de faire les manœuvres nécessaires à votre pratique.

En conclusion le lightwind en wing est accessible à tous le riders d’un niveau “jibe”, assurez vous de mettre le matériel de votre coté en choisissant le bon matériel qui vous permettra d’optimiser la plage basse à savoir: une aile relativement grosse, un foil avec un allongement important et une planche fine et longue pour augmenter la glisse. Sans oublier qu’il faudra vous entraîner et maitriser le mieux possible la technique de pumping planche / aile  pour faire de vos sessions une réussite et être “celui qui vole dans rien” et qui énerve tout le monde au passage.

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Article qui pourrait vous intéresser

Depuis maintenant plus de 10 ans, le stand up paddle gonflable ne cesse de se développer et de se répandre sur les plages françaises. Au-delà de …

Le paddle, nul besoin de le présenter, c’est un sport nautique qui permet de se déplacer avec une planche et une pagaie sur l’eau. Il …

Dans cet article, nous allons explorer les critères essentiels à prendre en compte lors de la sélection d’un paddle de qualité. Que vous soyez un …

Choisir la bonne taille de son paddle gonflable vous permettra d’optimiser vos sessions en fonction de vos envies, de vos besoins et de votre niveau. …