Search
Close this search box.
Search
Close this search box.

Comment entretenir votre foil carbone?

Notre foil carbone est un bijou de technologie. Beaucoup de personnes disent qu’un foil carbone ne nécessite pas d’entretien. Or pour optimiser sa longévité et ses performances sur le long terme, un minimum d’entretien s’impose. Vérifier et entretenir votre foil carbone vous permettra d’optimiser ses performances sur le long terme. Dans cet article nous allons vous énumérer l’ensemble des tâches à réaliser pour bien entretenir votre foil carbone.

Un foil carbone nécessite un minium d'entretien !

1. Vérifier que votre foil soit bien visé avant d’aller naviguer.

Avant chaque session, vérifiez que vos vis soient bien vissées. Si vous avez du sable dans le pas de vis, nettoyez le avant de visser afin d’éviter d’endommager le pas de vis.

2. Un foil est un avion sous marin.

Un foil est comme un avion sous-marin. Toute rencontre avec un obstacle sous l’eau, entraîne une fragilisation plus ou moins importante de votre foil. Il faut réfléchir comme un avion. Si un avion rencontre une falaise, il y a forcément des dégâts. Un foil n’est pas construit pour aller taper un obstacle. Gardez cela en tête pour préserver le bon fonctionnement de votre foil. En particulier si une extrémité de l’aile avant touche une obstacle. Le bras de levier sur le mât sera très important et encore plus si il y a une grande envergure et si la vitesse est élevée.

Tips : Arrêtez vous suffisamment loin du board pour éviter de toucher. En particulier si vous avez un foil carbone très léger ( 1,5-1,7 kg pour le mat). Cela signifie qu’il est moussé et par conséquent la quantité de carbone est moins importante. Il est donc plus fragile. Éloignez- vous des bouées qui peuvent avec leur chaîne s’emmêler avec votre foil et l’endommager.

best foil aluminium and carbon

3. Rinçage et séchage

Que vous naviguiez  en eau douce ou en mer, de temps en temps, rincer votre foil. Il y a probablement des résidus d’hydrocarbure ou autre. Rincer correctement votre foil vous évitera que ces dépôts détériore la glisse de votre foil. Il en va de même avec la crème solaire. Si vous avez mis de la crème sur le visage, évitez de toucher votre foil. C’est un corps gras qui va donc  détériorer l’efficacité de l’écoulement de l’eau sur le profil du mât ou les ailettes.

Tips: Après rinçage à l’eau clair, essuyez avec un chiffon doux votre foil ce qui vous permettra de le vérifier sur toutes ces coutures. Et ainsi constater que tout est en bon état. De plus ça évitera que la housse moisisse.

4. Les rayures

Toute rayure sur une ailette avant ou arrière freine et ralentit votre foil. L’écoulement de l’eau est perturbé et gêne plus ou moins votre vitesse et/ou la stabilité. Bien entendu, si vous naviguez à 15 nds de vitesse, vous ne sentirez pas de différence. Plus votre vitesse sera élevée et plus vous sentirez ces rayures.

Tips : Evitez de poser votre planche sur le rail en appui sur l’ailette avant. Arrêtez vous un peu plus loin de la plage pour éviter de rayer vos ailettes.

5. Les accros sur les ailes avant ou arrière

Il y a deux manières d’avoir des chocs sur les ailettes de foil.

  •  Le premier cas, c’est lors des manipulations à terre de votre matériel. Vous faites tomber votre foils sur le sol ou vous n’avez pas positionnez le foil avec la planche dans l’axe du temps et par grand vent, le foil pousse le foil et le fait tomber sur l’extrémité de l’ailette.
  • Le second, vous naviguez et vous n’avez pas fait attention à la profondeur. Vous avez heurté un obstacle, un rocher ou autre.

Tips: Les accros sur les ailettes arrivent tout le temps par négligence donc lorsque vous rentrez au bord, arrêtez-vous plus loin et nagez un peu pour partir ou rentrer au bord.

  • Mettez toujours votre foil sur la plage dans l’axe du vent afin d’éviter qu’une rafale pousse le mât sur le côté et bascule le foil sur le côté.
  • Remettez les housses de protection quand votre foil reste sur la place. Ce qui évitera en cas de contact avec le sol, d’endommager vos ailes. De la même manière quand vous démontez votre mât de la planche, mettez la housse de mât pour éviter de l’abîmer.
  • 20 % de la trainée provient des extrémités. Donc faites attention aux extrémités de vos ailes avant et arrière.

6. Comment éviter les dommages causés par la chaleur ?

Le soleil peut être un ennemi de votre foil. Le mât en carbone est généralement noir, ce qui signifie qu’il absorbe beaucoup de chaleur en très peu de temps, que ce soit en plein soleil ou dans votre voiture. La résine époxy polymérise à des températures voisines de 70 °C. Si votre mât reste en plein soleil, il est très facile d’atteindre ces températures et la résine risque de se ramollir, perdant ainsi de son efficacité. Il en va de même si vous laissez votre foil dans la voiture, il va surchauffer et la résine époxy ne travaillera plus correctement.

Si c’est le cas, nous vous conseillons de laisser refroidir votre foil avant d’aller naviguer afin que la résine se refroidisse et que le mât retrouve ses propriétés. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’endommager votre mât, en particulier avec les mâts légers qui sont moussés et ont donc une résistance mécanique moindre. Si la résine perd de son effet, le mât sera encore plus souple et deviendra progressivement plus fragile

7. Démontez votre foil si vous ne l’utilisez pas

Si pendant une période assez longue, vous n’allez pas l’utiliser, démontez le et rangez le dans sa housse pour éviter de l’abîmer ou de lui mettre des chocs en particulier dans votre garage.

Tips : démonter votre foil carbone permet de le vérifier et de faire un check up des différentes pièces en particulier si vous ne l’utilisez pas pendant une longue période. Rappelez vous, un foil est un avion sous-marin. Un pilote d’avion vérifie chaque élément avant de décoller. C’est la même chose en foil.  Vérifiez votre foil, évitez  de belle galère en navigation.

Vous avez investi ou vous allez investir dans un foil en carbone coûteux. Cet investissement est rentable sur le long terme si et seulement si vous en prenez soin. Alors dans ce cas, il pourra vous servir pendant de nombreuses années. Si vous avez acheté un mat rigide et durable et  bien construit alors bien l’entretenir vous fera économiser de l’argent et vous permettra de le garder plus longtemps. Une Ferrari s’entretient, un mât carbone en haut module aussi. 

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Article qui pourrait vous intéresser

La souplesse est l’un des points qui différencie le wing foil des pratiques telles que la planche à voile. Là où en windsurf, nous étions …

Imaginez glisser au-dessus des vagues, presque comme si vous voliez au-dessus de l’océan ! Issu du downwind qui se pratique en SUP depuis une dizaine …

Le paddle est une activité qui a fortement gagné en popularité au cours des dernières années. Étant facile d’accès, tout le monde peut s’éclater à …

Lors d’une inondation avec une forte grue, il est impossible d’utiliser sa voiture pour se ravitailler ou aller voir ces voisins si besoin. Idéalement il …