Comment débuter le Wing Foil ?

Qu’est-ce que le Wing Foil ?

Le Wing Foil est le dernier né des sports de glisse : la pratique consiste en la manipulation d’une aile tenue à deux mains et non reliée à la planche appelée « wing » et d’un hydrofoil monté sur une planche de SUP courte. C’est une pratique à mi-chemin entre le Windfoil, le Kite Foil et le SUP Foil. Vous trouverez dans cet article toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin pour savoir Comment débuter le Wing Foil.

L’intérêt majeur du Wing Foil est de pouvoir se déplacer avec le plus de liberté possible sur un plan d’eau en utilisant à la fois l’énergie du vent et de la houle. L’aile apporte énormément de maniabilité et facilite le décollage du foil par l’utilisation d’un force constante (le vent) contrairement au Downwind SUP Foil qui utilise uniquement l’énergie de la houle. Il est possible grâce à la légèreté et la mobilité de l’aile d’alterner les pratiques au cours d’une même session : remonter au vent en tirant des bords dans un premier temps puis descendre le vent dans le dos comme en Downwind SUP Foil dans un second temps par exemple. C’est un support très joueur qui fait recentre le pratiquant sur ses sensations, sans comparaison aux autres.

L’hydrofoil permet de décoller au dessus de l’eau et de surfer au-dessus de la surface. Le Wing Foil se pratique sur une planche de stand up paddle courte mais large et épaisse (volumineuse) pour permettre au pratiquant de rapidement se mettre debout. Débuter le Wing Foil permet de ressentir de nouvelles sensations de glisse mais surtout de se déplacer facilement et librement sur tout type de plan d’eau en gardant un matériel relativement simple et facile à mettre en place. Il peut se pratiquer par toute direction de vent mais sera le plus intéressant en downwind avec un vent de travers. Il est également possible de pratiquer le wing foil dans les vagues et d’utiliser la portance de l’aile pour remonter au large et enchaîner les surf.

Dans quelles conditions pratiquer le Wing Foil ?

Nous conseillons de débuter le Wing Foil dans des conditions moyennes de vent sur un spot abrité de la houle (entre 15 et 20 noeuds établis). Il est plus simple de débuter par un vent de côté (sideshore) pour ne pas risquer d’être emmené au large sans pouvoir revenir (vent de terre) ou d’être sans arrêt ramené au bord par le vent (vent de mer).

Il est conseillé de faire attention au choix du spot pour éviter les algues flottantes qui empêchent l’hydrofoil de bien fonctionner, de même que tout autre objet flottant présent. Nous conseillons également de les spots offrant en forme de baie. De cette manière si vous vous éloignez vous pourrez toujours rejoindre la côte et rentrer à pied avec votre matériel. Enfin, il est idéal de débuter dans une hauteur d’eau dans laquelle vous avez pied mais avec suffisamment de profondeur pour que l’hydrofoil ne touche pas le fond de l’eau. Il est par la suite possible pour un pratiquant confirmé d’un gabarit moyen de 80 kg de naviguer en Wing Foil sur une plage de vent allant de 8-10 noeuds à 40 noeuds.

Préparer son matériel en Wing Foil

Le Wing Foil comporte différent éléments, afin de vous mettre à l’eau le plus facilement possible sans risquer d’abîmer votre matériel, nous vous conseillons la méthode suivante :

  1. préparez votre planche de Wing Foil : assemblez votre hydrofoil et fixez le sur votre planche, attachez votre leash à la planche.
  2. déposez la près de l’eau : une fois la planche et le foil montés, amenez les proches de l’endroit où vous souhaitez vous mettre à l’eau.
  3. mettez-vous en tenue : et préparez-vous comme si vous alliez vous mettre à l’eau directement.
  4. gonflez votre wing : la wing a une forte prise au vent, c’est pourquoi nous conseillons uniquement de la gonfler seulement juste avant de se mettre à l’eau. Nous conseillons de la gonfler à l’abri du vent et si possible de l’attacher à un objet pour éviter tout risque d’envol. Dès que la wing est gonflée, attachez tout de suite le leash de la wing à votre poignet.
  5. rejoignez votre planche de Wing Foil : portez la wing par la poignée et plaçant le bord d’attaque face au vent pour la rendre neutre à celui-ci et facilement la porter. Une fois que vous êtes proche de l’eau avec votre wing et planche de Wing Foil, attachez votre leash de planche.
  6. portez votre matériel jusqu’à l’eau : comme vous avez déposé votre planche de Wing Foil proche de l’eau, vous n’avez que quelques mètres à faire en portant à la fois la planche et la wing. Faites attentions à toujours porter votre planche du côté du sens du vent pour ne pas risquer que la wing prenne le vent et s’abîme sur le foil.

Le décollage en Wing Foil

Étape clé pour commencer à prendre du plaisir en Wing Foil, le décollage en Wing Foil n’est pas bien compliqué mais nécessite toutefois de s’y prendre de la bonne manière. Retrouvez nos conseils et commentaires illustrés ci-dessous pour y parvenir dès votre première session.

La première étape consiste à s’agenouiller sur sa planche en prenant en main la wing (dans le bon sens) avec les poignées prévues à cet effet. Il s’agit alors de positionner la wing au dessus de votre tête pour ne pas que les bords touchent l’eau, et en avant par rapport à la planche en l’orientant dans un axe face au vent quasi-neutre. L’objectif de cette étape est de contrôler la portance de la wing et sa réaction au vent et de trouver un positionnement stable sur la planche. Une fois que vous êtes stables et que vous contrôlez bien la wing, vous pouvez l’orienter de manière à mieux prendre le vent et faire avancer votre planche de Foil.

Pour passer à la seconde étape vous avez besoin de suffisamment de vitesse donnée par le vent. Une fois atteinte, vous pouvez positionner votre pied avant à plat  au centre de la planche. Cela vous permet de vous lever en deux temps pour plus de facilité.

Vous pouvez alors passer à la troisième étape en plaçant cette fois-ci votre pied arrière à plat sur la planche de Foil vous permettant ainsi d’être debout. Il est primordial pour bien réussir son décollage d’avoir un bon placement des pieds : le pied arrière doit être centré sur la planche et idéalement situé juste au dessus du mât du foil, le pied avant quand à lui doit être centré sur la planche devant votre pied arrière avec un espacement des pieds équivalent à la largeur des épaules. Ces écarts sont susceptibles de différer selon la taille et le volume de votre planche de Foil.

Nous conseillons dans un premier temps de garder la wing relativement au dessus de votre tête dans une position proche de la neutralité de portance (première photo à gauche) afin de ne pas vous faire déséquilibrer par les rafales. Puis dans un second temps de la faire redescendre pour orienter le boudin central (ou wishbone selon les modèles) de manière à ce qu’il soit presque parallèle à l’eau. Vous obtenez alors plus de portance et la planche accélère.

La quatrième étape est celle du décollage. Vous bénéficiez désormais de suffisamment de vitesse avec votre planche pour que la portance du foil s’actionne. Pour faciliter cela, vous pouvez effectuer un mouvement de « pumping » léger en allégeant successivement votre poids sur la jambe avant puis sur la jambe arrière pour jouer avec l’angle de l’aile avant du foil et le rendre plus porteur. Lorsque le foil décolle il faut re-basculer le poids sur la jambe avant et tenir fermement la wing en restant bien droit pour maximiser la portance du vent. Répétez cette séquence autant de fois que nécessaire (parfois une fois, parfois dix…) jusqu’à ce que vous décolliez.

Vous êtes désormais en vol et la durée de ce vol dépend de votre capacité à répartir efficacement votre poids entre la jambe avant et la jambe arrière mais surtout de l’orientation / axe de portance que vous donnez à votre wing pour que le vent vous permette de continuer à avancer. Transférer le poids sur la jambe arrière fait monter le foil et le re-transférer sur la jambe avant fait redescendre le foil. Il est important de rester droit et garder son centre de gravité au-dessus du foil pour éviter de chuter.

Effectuer un virage en Wing Foil

Maintenant que vous savez décoller et planer en Wing Foil, il reste à savoir comment tourner pour revenir à votre point de départ. Il existe différentes manières d’effectuer un virage en Wing Foil : se poser puis repartir dans l’autre sens (la plus simple pour les débutants), « jiber » en tournant dos au vent, virer de bord face au vent en utilisant la vitesse accumulée ou encore utiliser la houle pour effectuer son virage tout en surfant.

Pour commencer, nous vous conseillons de tourner toujours dos au vent (« jiber« ). Il est plus simple de tourner d’abord avec la planche (le foil) pour positionner au fur et à mesure du virage la wing au-dessus de votre tête de manière neutre face au vent. Lorsque votre virement est terminé, replacez la wing dans le bon axe et vous repartez dans l’autre sens. Vous pourrez noter dans la séquence ci-dessous que Bruno change ses pieds de position entre la première et la seconde photo, il passe d’une position « pied gauche devant » (regular stance) à une position « pied droit devant » (goofy stance). Cela lui permet d’attaquer le jibe sans avoir besoin de changer ses pieds de position au cours ou à la fin de celui-ci mais aussi de rester toujours face à la voile lors de la navigation en vent de travers pour plus de confort et plus d’efficacité pour remonter au vent. Il est également possible de changer les pieds de position après avoir effectuer le virage.

Astuce :

Pour les surfeurs : 

Pour les pratiquants qui ont davantage un background de surf et/ou surf foil que de windsurf ou kitesurf, il peut être compliqué de naviguer en utilisant les deux positions de pieds (goofy et regular stances). Il est possible comme sur la photo ci-contre de naviguer dos à la voile dans un sens et face à la voile dans l’autre. Cela a pour avantage d’assurer un bon contrôle de la planche et du foil mais a pour fort inconvénient de rendre la remontée au vent bien plus difficile (cela implique une torsion du corps entre l’axe des jambes et des épaules). Nous préconisons de s’entraîner à changer de position au moins pour être capable de remonter au vent plus efficacement et de re-basculer sur sa stance la plus confortable avant chaque virage.

Les règles de sécurité

Le Wing Foil est un sport de glisse à risque au même titre que le Windsurf, le Kitesurf ou tout autre sport de Foil. Nous conseillons à chaque pratiquant de s’équiper des éléments suivants lors de leur session : leash de planche et leash de wing (obligatoire) , gilet de flottaison / impact veste (obligatoire si vous dépassez la zone des 300m), casque (conseillé). Il est vraiment déconseillé d’effectuer une session seul quelque soit votre niveau, il faut toujours prévenir quelqu’un de votre session et des horaires de pratique envisagées.

Nous recommandons de ne pratiquer le Wing Foil que sur des spots qui ont été étudiés et repérés au préalable. La météo marine étant changeante et aléatoire, il est essentiel de rester proche de la côte pour pouvoir rentrer facilement et rapidement si le vent tourne, forcit ou tombe complètement. Faites très attention notamment aux effets de courant dûs aux marées ou à la houle.

Quel matériel choisir pour débuter le Wing Foil ?

 

Comme tout sport de glisse le Wing Foil a un côté technique qui rend le choix du matériel très important. Cette technicité est décuplée du fait que le Wing Foil sollicite à la fois l’énergie du vent par la Wing et l’énergie de la houle par l’hydrofoil.

L’hydrofoil est composé d’un mât, d’un fuselage, d’une aile avant et d’un stabilisateur. La longueur du mât a un réel impact sur la manière de naviguer : un mât plus court est plus rassurant et facile pour débuter mais un mât plus long permet de prendre plus de hauteur et d’éviter de toucher la surface. Le paramètre le plus influent du foil est l’aile avant : le profil, la surface, l’épaisseur mais aussi la longueur et la largeur de l’aile ont une forte influence sur la portance et le comportement de l’aile  (vitesse, stabilité et maniabilité).

La planche de Foil utilisée pour pratiquer le Wing Foil peut varier selon le gabarit et le niveau de pratiquer de chacun. Nous conseillons cependant fortement de débuter avec une planche de SUP Foil stable (120 L) afin de pouvoir se concentrer davantage sur la manipulation de l’aile et la gestion du foil que sur l’équilibre lors des débuts.

La Wing est une aile spécialement conçue pour le Wing Foil. Elle peut également être utilisée sur une planche de SUP sans foil pour s’initier, ou avec un skate board de type mountain board (vent moyen) ou carver (vent léger). Il existe différentes tailles, constructions et shapes de Wing. On mesure la taille d’une Wing par sa superficie 3m – 4m – 5m – 6m – 7m. Une Wing équipée d’un wishbone sera facile à manier et plus raide qu’une wing armée d’un boudin central mais cette dernière sera bien plus légère et tolérante dans les bourrasques. Enfin, l’épaisseur et la forme du bord d’attaque et de fuite ont un impact sur la rigidité de l’aile, sa performance et sa maniabilité.

NOS CONSEILS : le choix de la Wing est très important puisqu’il s’agit du « moteur » de votre Wing Foil. Il existe deux tendances dans la construction d’ailes : celles qui sont très légères mais peu renforcées et donc peu durables dans le temps (les wings sont très fragiles) et celles qui sont un peu plus lourdes avec des renforts mais plus durables et résistantes aux chocs. Ensuite : il est plus intéressant et économique d’investir dans 1 taille de wing (4m2 ou 5m2) et 2 tailles d’aile avant de foil pour couvrir une plus grande plage d’utilisation à plus faible coût, que dans 2 tailles de wing et 1 seule taille d’aile avant de foil. Par exemple : une wing coûte en moyenne 700€ tandis qu’une aile avant de foil coûte autour de 350€.

QUELLE TAILLE D’AILE POUR LE WING FOIL ?

Les quatre tailles d’aile avant du S-Foil SROKA ont été conçues de manière interchangeable pour une pluralité d’utilisation permettant de naviguer en Wing Foil et de pratiquer d’autres disciplines toujours selon le niveau de chaque pratiquant et les conditions :

  • S-Foil XXL 2000 : niveau débutant à expert / vent léger à moyen (8 – 20 nds)
  • S-Foil XL 1750 : niveau débutant à expert / vent léger à fort (10 – 25 nds)
  • S-Foil L 1500 : niveau débrouillé à expert / vent moyen à très fort (15 – 35 nds)
  • S-Foil M 1250 : niveau confirmé à expert / vent fort à très fort (25 – 35+ nds)

QUELLE TAILLE DE PLANCHE POUR PRATIQUER LE WING FOIL ?

Il est important d’avoir une planche suffisamment stable selon votre gabarit et votre niveau pour débuter le Wing Foil dans les meilleures conditions. La longueur, la largeur et l’épaisseur influe sur la stabilité de la planche, mais plus la planche est grande et moins la planche armée du foil est porteuse et réactive. Enfin, le poids de la planche influe sur la portance du Foil. Il est donc idéal de débuter le Wing Foil avec une planche suffisamment volumineuse  pour être stable en toutes conditions mais pas trop lourde pour ne pas trop gêner la portance de l’hydrofoil.

SROKA Company a développé le SUP Foil SKY RIDER pour permettre aux pratiquants de débuter le Wing Foil idéalement sans avoir à se préoccuper de leur équilibre mais également d’utiliser la même planche pour 5 disciplines : SUP Foil, Wing Foil, Paddle Surf, Windfoil et Wake Foil.

L’AVIS DE BRUNO SROKA SUR LE WING FOIL

Le Wing Foil est un sport Free-ride où l’on maximise le plaisir en minimisant le matériel. Facile à préparer, c’est du plaisir à l’état pur. On ne recherche pas la vitesse ou la hauteur des sauts, mais la sensation de planer sur l’eau et la houle de vent seul ou entre amis sans prise de tête. C’est un sport 100% fun qui est fait pour ceux qui veulent avoir le sourire en permanence sur l’eau.

Mes conseils : 

  • Débuter sur un plan d’eau plat, abrité de la houle.
  • Faire attention aux autres pratiquants. Avec le temps, vous allez de plus en plus remonter au vent et descendre au vent, avec la wing parfois, vous avez une perte de visibilité donc vérifiez bien sous votre vent qu’il n’y ait personne quand commencer à surfer les vagues.
  • Commencer avec une grande ailette avant, c’est plus stable, un peu plus lent et cela permet de voler dans des conditions plus légères de vent.
  • choisir correctement son matériel. Il vaut mieux investir dans une aile de 4m et un foil avec deux choix d’aile avant pour optimiser la plage de vent et faire de belles économies.

CLIQUE SUR LE LOGO POUR NOUS RETROUVER SUR LES RÉSEAUX:

Logo Sroka Family

Youtube logo and youtube linkLogo Facebook - Sroka FamilyInstagram Logo - Sroka Family