Départ de Plage en Surf Foil : notre tutoriel illustré

Comment réussir un départ de Plage en Surf Foil

Lorsque vous n’avez pas de bateau pour vous tracter en Wake Foil et que les vagues ne sont pas suffisantes pour décoller en Surf ou SUP Foil, partir depuis la plage pour décoller avec votre Surf Foil peut vous sauver la session. Personne ne doutera non plus de l’aspect cardio / effort physique très intéressant pour garder la forme durant les périodes de creux !

Vous retrouverez dans cet article un petit guide pour réaliser un départ de plage en Surf Foil.

 

Choisir le spot adapté

 

Idéalement, le spot idéal est une plage comme celle sur la vidéo de Wesley Brito avec uniquement du sable et un trou d’eau à quelques mètres du bord. De cette manière, vous pouvez garder le foil dans un fond d’eau suffisant au moment de vous élancer et sauter sur la planche lorsque vous arrivez au niveau du trou d’eau pour ne pas risquer que le foil reste bloqué ou s’abîme avec le fond.

  • Ce que vous ne voulez pas sur votre spot : rochers, algues, baigneurs, cordes ou tout autre élément rendant le départ dangereux pour vous, votre matériel et autrui.
  • Astuce : vous allez tomber plusieurs fois alors choisissez une bonne combinaison ou un spot avec de l’eau chaude.

Le départ de plage en 5 étapes

1- Prendre la planche en main

Positionnez vous face au plan d’eau avec votre jambe d’appui en retrait, la main qui est du côté de votre jambe d’appui vient saisir la planche à l’arrière et l’autre main vient saisir la planche au centre du côté opposé. Sur cette photo Gabriel est regular, il place alors sa jambe droite (jambe d’appui) en retrait, saisi l’arrière de sa planche avec sa main droite et le centre du côté opposé avec sa main gauche.

2- S’élancer avec le Foil

Une fois que vous avez bien la planche en main. Attendez le bon moment pour vous lancer selon les mouvements d’eau, l’idéal étant qu’une vague permette de s’élancer dès le départ avec l’aile du Foil dans l’eau en courant. L’aile avant du foil dois rester dans l’eau juste en dessous de la surface pour que vous lui apportiez manuellement de la vitesse et donc de la portance. Courrez jusqu’à avoir de l’eau au niveau de genoux.

3- Monter sur la planche

Comme on peut le voir sur la suite d’image ci-dessous, lorsque Gabriel a de l’eau jusqu’aux genoux il saute sur la planche en utilisant ses mains pour contrôler la portance du foil. Ce saut s’effectue en deux étapes : il amène tout d’abord son pied droit à côté de sa main droite, et il positionne ensuite son pied gauche au centre de la planche à hauteur de sa main gauche. C’est un geste très technique qui requiert beaucoup de précision, de vitesse d’exécution et de contrôle. Il faut s’y prendre à de nombreuses fois avant d’y arriver.

3- Pomper pour garder la vitesse

Lorsque vous atteignez la position de la 4e photo, vous êtes idéalement lancé pour commencer à pomper. Votre vitesse est alors assez basse, tout comme la portance de votre foil, il faut donc générer de la portance et la transformer en vitesse par un mouvement de « pumping » efficace. Pour cela, vous pouvez voir Gabriel qui allège énormément sa jambe avant sur la première photo en mettant plus de poids sur la jambe arrière pour augmenter l’angle de portance du Foil. Cela lui permet sur la seconde photo de retransmettre du poids sur la jambe avant par la suite pour générer une accélération. Ce « pumping » lui permet de capitaliser sur la vitesse obtenue lorsqu’il s’est élancé et même d’accélérer pour rester en vol (voir la vidéo ci-dessous).

Choisir le matériel adapté

Sans quoi vous vous ferez du mal pour rien..

Une planche légère avec peu de volume :

Lorsque vous vous élancez, vous avez peu de vitesse donc peu de portance au moment de sauter sur votre Foil. Choisissez une planche courte et compacte qui sera facile à prendre en main, et la plus légère possible afin de maximiser vos chances de réussir. Nous recommandons l’utilisation d’une planche de Surf Foil comme la FastFlyer 4’6 ou l’Hybrid 160×52 (comme sur la vidéo) ou Wake / Kite Foil comme la Pocket board. L’Hybrid 160×52 et la Pocket permettent en outre de pratiquer le Kite Foil et Wake Foil. La FastFlyer et l’Hybrid 160×52 permettent de pratiquer le Surf Foil et Wake Foil

un Foil avec une bonne portance :

La portance et vitesse que vous générez en courant étant limitée, choisir un foil avec une aile qui porte bien (grande surface, profil porteur, etc..) rendra le décollage beaucoup plus facile. Nous recommandons l’utilisation d’un Surf Foil polyvalent avec une grande surface d’aile. Nous avons conçu le S-Foil XL (1750 cm2) et XXL (2000 cm2) pour une utilisation hyper polyvalente avec plus de 7 pratiques de Foil possibles à partir du même matériel dont les départs de plage ou de ponton depuis n’importe où. Utilisez également ce Foil en : Surf Foil, SUP Foil, Windfoil, Kite Foil, Wing Foil et Wake Foil !

Des questions ?

Si vous avez des questions sur le produit n’hésitez pas à nous contacter :

Chat (réponse rapide) : Vous désirez plus d’information, contactez nous sur le chat en précisant le produits souhaité
Email : Contactez-nous

Pour plus d’information sur le choix de votre matériel en fonction de votre pratique :

Bien choisir son SUP FOIL 

Bien choisir son SURF FOIL

Comment débuter en Downwind SUP Foil

Comment débuter en Wing Foil

CLIQUE SUR LE LOGO POUR NOUS RETROUVER SUR LES RÉSEAUX:

Logo Sroka Family

Youtube logo and youtube linkLogo Facebook - Sroka FamilyInstagram Logo - Sroka Family