Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment virer de bord / faire un tack en Wingfoil ?

Comment virer de bord en Wingfoil ? Le virement de bord, aussi appelé tack en Wing Foil, est une manœuvre qui permet de changer de bord en tournant face au vent. C’est l’inverse du jibe où l’on prend du terrain au vent. Le virement de bord est une action assez technique mais très pratique. Elle permet de remonter au vent et donc de gagner du terrain lors d’un changement de bord, c’est très efficace !

Dans cet article nous vous expliquons étape par étape comment faire un tack en frontside et en backside

Avant toute chose, voici le vocabulaire à connaître pour bien comprendre cet article : 

  • Heelside : C’est la position “normale” de navigation. Les talons sont orientés vers le vent et les pointes de pieds sous le vent de la planche. Le poids du corps est donc orienté vers le vent.
  • Toeside : Il s’agit de naviguer en switchant la position des pieds avec le poids du corps sur les orteils. Cette position est souvent utilisée pour changer de direction ou pour naviguer contre le vent. La position des pieds est inversée par rapport à la position normale de navigation. Le pied avant devient le pied arrière et vice versa. 
Comment faire un virement de bord en wing foil
Comment faire un virement de bord en wingfoil

Les prérequis pour virer de bord en wingfoil

 
  • Commencer avec le bon matériel : Pour apprendre à virer de bord il faut être suffisamment toilé, voire surtoilé, afin d’avoir une bonne vitesse de déplacement.
 
  • Apprendre sur un plan d’eau calme : Un plan d’eau trop agité risque de créer des déséquilibres et de rendre l’apprentissage du virement de bord plus compliqué. Privilégiez donc un plan d’eau le plus plat possible pour apprendre le virement de bord. 

Comment faire un virement de bord en toeside (frontside) ?

C’est la technique la plus facile. Il s’agit d’avoir une approche en toeside, avec le buste orienté vers l’avant et les pieds en position inversée. Pour faire un virement de bord en frontside il faut inverser ses pieds avant de commencer la manoeuvre. 

virement de bord en wing foil

Étape 1 : l'approche

Pour commencer votre virement de bord, il vous faudra arriver avec un maximum de vitesse, travers au vent.
Il faudra ensuite se mettre en toeside, c’est-à-dire, inverser ses pieds sur la planche. Pour permuter vos pieds, nous vous conseillons de commencer par voler bas  et de pousser sur votre pied arrière pour faire remonter la planche . Cela vous donnera plus de temps de vol pour permuter les pieds , cela facilitera le changement de pied sans que la planche ne touche l’eau.

virer de bord en wing foil

Étape 2 : engager le virement

Maintenant que vous êtes en toe side, maintenez le maximum de vitesse et engagez le virage en appuyant sur vos pointes de pieds de façon progressive et continue. Le but est de resserrer le virage de plus en plus sans perdre trop de vitesse. Votre virage va non seulement dépendre de votre vitesse de départ mais aussi de l’aile avant de votre foil. En effet, une aile avec un fort aspect ratio vous obligera à faire un virage un peu plus large, tandis qu’une aile rapide et plus ramassée, vous permettra de  virer plus serrée.

comment faire un virement de bord en wingfoil

Étape 3 : Passer la voile au dessus de la tête

Quand vous arrivez proche de l’axe du vent, ou légèrement avant, poussez la wing au-dessus de votre tête. Cette étape est fondamentale pour accompagner l’aile dans le changement d’amure. Il est important de la positionner le plus haut possible au-dessus de votre tête. 

Dans cette étape, il faut venir attraper la poignée avant avec votre nouvelle main avant. Si vous ne levez pas assez la voile, le vent risque de la pousser vers le bas et de vous déséquilibrer. C’est une erreur fréquente. 

virement en wingfoil

Étape 4 : Finir la manoeuvre

Pour finir de virer de bord, votre main arrière doit rapidement attraper la poignée arrière pour ensuite venir border la wing, reprendre de la puissance et ré-accélerer. Attendez bien d’avoir fini votre virement pour border. Le tack est fini lorsque votre planche est dans la direction travers ou légèrement au près. Tant que vous êtes face au vent, ne bordez pas la voile. Nous vous conseillons de la garder bien ouverte car elle risque de vous freiner. 

Notre conseil : Juste avant de lâcher la main arrière, poussez sur la poignée arrière afin d’aider votre main avant à faire basculer l’aile au-dessus de la tête face au vent.

Pour virer plus rapidement de bord toeside, l’idéal est de venir anticiper le changement de main et attraper la poignée avant de sa wing avec sa main arrière, tout en restant au près (c’est-à-dire remonter par rapport au vent). Cette variante permet de changer de main plus tôt et de pouvoir ainsi accélérer le passage de l’aile au-dessus de votre tête. De cette façon vous pourrez repartir dans l’autre sens plus rapidement. Le virage est plus serré, la manoeuvre est rapide et la perte de vitesse moindre. Cela nécessite tout de même une très bonne coordination du haut du corps.

S'entrainer à faire un tack toeside

  • Nous vous conseillons de commencer par vous entrainer à passer en toeside sur le même bord. Recommencer cette étape d’entrainement plusieurs fois afin de bien intégrer la coordination au niveau des pieds.
 
  • Ensuite, laissez-vous glisser sur le foil sans vous appuyer avec l’aile en position toeside. Pour cela, mettez bien votre wing au-dessus de votre tête et lâchez la main arrière. Glissez ensuite jusqu’à toucher l’eau. Nous vous conseillons de répéter plusieurs fois cet exercice de façon à bien l’assimiler. L’objectif est d’être bien équilibré sur vos appuis et votre planche en position toeside, sans utiliser l’aile comme un appui ou comme “béquille”. Le corps doit rester bien droit au-dessus de l’axe du foil.
 
  • Une fois à l’aise avec la première étape, repositionnez-vous en toeside puis appuyez-vous sur la pointe de vos pieds pour vous diriger vers l’axe du vent. Votre regard doit accompagner le mouvement. En regardant dans la direction où vous souhaitez aller, vous aurez davantage d’équilibre et la manoeuvre vous paraitra plus facile. Répétez cette troisième étape jusqu’à dépasser l’axe du vent et réussir à repartir dans l’autre direction. En prenant un peu plus de vitesse, vous allez pouvoir rester en l’air et commencer à faire les 3/4 de votre virement en l’air.

Avec un peu d’entrainement ces trois points vous paraitrons faciles et vous pourrez commencer à faire vos virements de bord en suivant les quatre étapes énoncées précédemment. 
Pour vous entrainer, vous pouvez également tester toutes ces manoeuvres sur la plage en marchant ou sur un skate par exemple. Cela va vous permettre de mieux appréhender les différentes positions des mains et les actions à effectuer avec votre voile pour virer de bord en wingfoil. 

La clé de la réussite ? Vitesse de navigation, rapidité d’exécution (en particulier dans le changement d’amure de la wing) et courbe constante. 

Comment faire un virement de bord en backside ?

Ce virement est un peu plus technique car il faut réussir à twister le haut du corps tout en ayant une excellente rapidité d’exécution avec une bonne précision d’appui. Dans cette technique vous partirez heelside, c’est-à-dire avec votre bon pied à l’avant (navigation “normale”). Vous finirez votre virement en toeside, avec le poids de votre corps qui se déplace sur la jambe avant. C’est un peu plus compliqué qu’un virement de bord en frontside, mais avec un peu d’entrainement tout est possible !

faire un tack backside en wingfoil

Étape 1 : le virage

Il faut aborder le virement avec davantage de vitesse par rapport à un tack frontside. De cette façon vous allez maximiser le temps de vol et passer plus facilement cette manoeuvre. S’il n’y a pas assez de vent, vous pouvez abattre légèrement pour prendre plus de vitesse afin de réaliser cette première étape et remonter brusquement au vent.

Le virage s’amorce en appuyant sur les talons et en penchant son corps vers l’intérieur du virage. Il faut appuyer sur ses talons pendant une grande partie de la courbe, jusqu’à avoir dépassé la position face au vent. Puis, il vous faudra ensuite rééquilibrer la pression sur la pointe des pieds afin de rester en équilibre sur la planche, sinon vous risquez de tomber en arrière. 

passage wing au dessus la tete pendant tack backside

Étape 2 : permuter sa wing

Contrairement au tack frontside, ici il faut dépasser la position face au vent avant de permuter sa wing. Il faut faire le maximum de la courbe avant d’envoyer l’aile vers le “face au vent” le plus rapidement possible. Le passage de l’aile sur l’autre amure se fait au-dessus de la tête de manière rapide.
Ensuite, le passage au-dessus de la tête se fait avec la main avant de départ, contrairement au tack frontside. Ce n’est qu’une fois l’aile passée de l’autre côté que l’on peut changer de main. La main arrière prend la poignée avant le plus rapidement possible et la main avant devient la main arrière en prenant la poignée arrière. 

Lorsque vous pensez avoir suffisamment de vitesse vous pouvez permuter vos pieds sur la planche. 

Conseil important : la plupart des riders naviguent avec la main avant orientée paume vers le haut, ce qui est très bien, mais pour virer de bord en wingfoil nous conseillons fortement d’orienter votre main vers le bas. Cela facilitera le passage de l’aile au-dessus de la tête. 

La clé de la réussite ?

  1. Aborder ce virement avec beaucoup de vitesse
  2. Etre très précis sur ses appuis, en particulier dans le transfert de poids/talon à poids/pointe de pied.
  3. Attendre de dépasser le face au vent pour permuter les mains sur la wing.
  4. Rapidité de transfert de main.

Quel est le meilleur foil pour réussir un tack ?

  • Les avantages d’une aile de foil high aspect : Une aile avant avec un fort allongement aura une meilleure finesse de vol, vous planerez donc plus longtemps une fois que la voile ne tire plus. Cela vous donnera plus de temps pour réaliser votre manoeuvre. 
 
  • Les avantages des ailes de foil mid et low aspect : Une aile avant comme notre gamme de foils classiques sera tout autant adaptée à l’apprentissage du tack. En effet, leurs shapes plus ramassées offriront davantage de maniabilité. Vous carverez plus facilement. 
virer de bord en wingfoil

En résumé

  1. Choisir un plan d’eau calme.
  2. Vérifiez que vous ne gênez personne avant d’engager votre tack (regardez derrière vous, au vent, avant de commencer).
  3. Engagez votre virement de bord avec suffisamment de vitesse afin d’avoir plus de temps en vol.
  4. Levez bien votre aile au-dessus de votre tête pour éviter que le vent ne la pousse vers le bas et vers vous (risque que la voile se gonfle à contre).
  5. Garder votre aile de wingfoil ouverte jusqu’à ce que le virement soit terminé. Il ne faut pas surabonder avec la main arrière.
  6. Ne border pas votre voile trop tôt. Il faut attendre d’être dans la direction finale pour générer de la puissance. 

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Article qui pourrait vous intéresser

La souplesse est l’un des points qui différencie le wing foil des pratiques telles que la planche à voile. Là où en windsurf, nous étions …

Imaginez glisser au-dessus des vagues, presque comme si vous voliez au-dessus de l’océan ! Issu du downwind qui se pratique en SUP depuis une dizaine …

Le paddle est une activité qui a fortement gagné en popularité au cours des dernières années. Étant facile d’accès, tout le monde peut s’éclater à …

Lors d’une inondation avec une forte grue, il est impossible d’utiliser sa voiture pour se ravitailler ou aller voir ces voisins si besoin. Idéalement il …