Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

5 conseils pour pratiquer le Sup Foil

Imaginez glisser au-dessus des vagues, presque comme si vous voliez au-dessus de l’océan !

Le SUP Foil est un mixte de paddle et de foil. Le sup foil ou également connu comme le stand-up paddle foil est une activité où l’on vient surfer des vagues avec une planche de stand-up paddle équipée d’un foil sous la planche. Le foil est un “avion sous-marin” qui vole sous l’eau et utilise les flux hydrodynamiques.

Surfer avec un surf  dans les vagues molles n’est pas très plaisant. En revanche, cette vague est parfaite pour faire du Sup foil. Une vague peu pentue et ronde sera idéale en foil. Il existe différentes disciplines en Sup foil. il y a des vagues de plages que l’on peut sup foiler et il y a le Downwind foil. Dans cet article, nous allons parler uniquement du sup foil. Voici quelques points essentiels à connaître :

Qui peut faire du sup foil?

Le SUP Foil ne requiert peu d’expertise préalable en paddle ou en foil. C’est une discipline qui s’apprend assez facilement permettant au début de découvrir les joies du foil. En effet, l’apprentissage du SUP Foil est généralement plus accessible par rapport à d’autres disciplines dans l’univers du foil. Cette pratique offre non seulement la découverte de l’environnement foil, mais permet de découvrir une autre lecture de vagues pour les surfeurs expérimentés. Pour débuter, vous pouvez commencer par un bateau. Cela simplifie l’apprentissage en se faisant tracter par le bateau.

Voici nos 5 conseils pour pratiquer le sup foil.

Conseil 1 : Choix du matériel pour pratiquer le Sup foil

1. Comment choisir son stand up paddle pour faire du sup foil ?

Le SUP Foil consiste à surfer sur une planche de stand up paddle équipée d’un foil (ou aile) sous la surface. On ne peut pas prendre un paddle standard sauf si on fait une modification. Idéalement les paddles en dur sont beaucoup plus efficaces.  Généralement, les planches de sup foil sont beaucoup plus petites que les planches de Sup. La planche sert juste à monter sur la planche et à tenir le foil. Ce foil, fixé au mât, permet à la planche de s’élever au-dessus de l’eau lorsque vous prenez de la vitesse, un peu comme un avion. Bien entendu, il ne faut pas oublier la pagaie. Donc, Détaillons point par point.

Un débutant va rechercher un peu de longueur de planche pour glisser et partir plus tôt. Malheureusement, ce type de planche aura un peu d’inertie et ne sera pas très réactif pour les meilleurs. La taille qui pourrait convenir peut aller de la 6 ‘3 à 8 pieds. Ce sont des planches avec un peu de largeur pour maximiser la stabilité.

Le bon rider utilisera une planche plus courte pour maximiser les virages et diminuer l’envergure. Les planches seront plus étroites et partiront beaucoup plus tôt à la rame, mais nécessitent plus d’équilibre

Si vous maîtrisez parfaitement le sup foil, partez sur des planches plus fines pour maximiser la glisse et diminuer la traînée.

Le mât : en règle générale, le mât fait entre 60 et 80 cm. En effet, si vous êtes sur un beach break les vagues ne cassent pas très loin, donc privilégiez un mât plus court.

Taille de l’ailette avant : Pour commencer une aile de 1250 cm2 et voir 1500 cm2 peut être une bonne alternative pour débuter avec une forme assez ramassée comme la gamme control afin de gagner en maniabilité.

Fuselage : un fuselage court ne donnera plus de maniabilité, un fuselage long donnera plus de stabilité. Donc pour débuter, prenez un fuselage de 68 pour récupérer un contrôle et stabilité.

Le stabilisateur : un grand stabilisateur stabilise votre foil. Un stabilisateur plus petit rend le foil plus maniable.

Foil en carbone ou en Alu : Les deux fonctionnent très bien, c’est une question de budget. Un foil en alu sera moins chère et plus solide à l’impact. Un foil carbone sera plus rapide et maniable mais  il sera plus cher.

rendre son foil plus maniable / 5 conseils pour pratiquer le sup foil

3. Le choix de la pagaie pour faire du sup foil

Une pagaie carbone sera clairement plus efficace, plus nerveuse et plus légère.  Pour être le plus efficient à la rame, il faut opter pour une pagaie à carbone  avec un minimum 50 % de carbone pour récupérer de la nervosité et une bonne propulsion.

Paddle:pagaie carbone vs pagaie aluminum

Conseil 2 : Le choix du spot pour pratiquer le Sup Foil

Ne vous surestimez pas, privilégiez un spot avec peu de personnes pour débuter et surtout éloigner vous de tout le monde pour éviter de rentrer en collision avec une autre personne.

  • Privilégier des vagues molles qui se réforment. Ne partez pas à l’impact.
  • Attention à la marée basse ou généralement il n’y a pas de fond.
  • Optez pour une vague au maximum de la hauteur d’une hanche pour débuter.
  • Quand vous voulez vous mettre à l’eau, tenez le foil par la poignée et lorsque vous rentrez dans l’eau, ne mettez jamais votre foil entre vous et la vague pour éviter de se prendre le foil ou la planche dans la tête. Poussez votre foil pour avoir suffisamment de profondeur et retournez votre foil dans l’eau. Puis monter sur la planche.
guide sup foil gonflable et sup foil dur. 5 conseils pour pratiquer le Sup foil

Conseil 3 : Apprentissage de l'équilibre et de la stabilité en sup foil

Avant de vous lancer sur une vague, habituez-vous à la stabilité du paddle. Si vous êtes totalement débutant, essayez dans un premier temps de vous faire tracter par un bateau pour découvrir le vol. Sinon vous pouvez vous rapprocher des téléskis de wake, la plupart d’entre eux font des initiations au foil. 

Quand vous êtes à l’aise, rendez-vous sur le spot et recherchez des vagues molles avec une pente douce.

Conseil 4 : Technique de pagayage efficace en sup foil

La technique diffère légèrement avec une planche courte et longue. Mais  l’efficacité de la rame est fondamentale pour partir facilement. C’est bien l’explosivité de votre mouvement qui vous fera avancer rapidement et vous permettra de prendre de la vitesse et d’être propulsé par la vague.

Le placement des pieds est primordial, le centre de gravité doit être positionné au-dessus de l’aile avant du foil. Si vous volez équilibré, alors le placement est optimal. Si vous avez trop de pression dans la jambe arrière, reculez sur le foil, si vous avez trop de pression sur la jambe avant, avancez sur la planche.

La position des épaules est importante. Évitez de garder la même position que le surf, mettez vos épaules face à la vague (ouvrez les épaules). Cela permet de mieux s’équilibrer sur la planche et éviter d’être déséquilibré.

La position des épaules est importante. Évitez de garder la même position que le surf, mettez vos épaules face à la vague (ouvrez les épaules). Cela permet de mieux s’équilibrer sur la planche et éviter d’être déséquilibré.

Conseil 5 : Prise des vagues en sup foil

L’avantage du sup foil c’est que vous êtes debout, de ce fait, vous pouvez observer les vagues de très loin et donc optimiser votre placement le mieux possible.

Mettez vous dos à la vague et commencez à pagayer. L’objectif est de pouvoir prendre de la vitesse avant que la vague vous rattrape pour que vous puissiez, au moment où la vague arrive, partir avec. donc ne vous épuisez pas trop vite en pagayant comme un fou si la vague est loin de vous. Accélérer votre coup de rame au fur et à mesure que la vague se rapproche de vous.

Quand vous sentez que la vague vous pousse, transférez le poids plus sur la jambe avant pour faire accélérer la planche dans la descente puis transférer votre poids vers l’arrière pour que la planche décolle. Stabilisez-la en chargeant à nouveau votre poids vers l’avant.

 Cela va permettre de faire accélérer le foil et de générer de la portance rapidement et de commencer à voler.

Dans un premier temps, ne cherchez pas à tourner, partez tout droit et suivez la vague.

Privilégier les gauches si vous êtes “goofies”, et si vous êtes “régular” privilégier les droites.

Conseil 5 : Sécurité et bonnes pratiques en sup foil

Choisissez une vague molle avec peu de monde. 

Prenez un leash suffisamment grand pour éviter de vous reprendre le foil ou la planche dans la figure.

Ne vous mettez jamais votre matériel entre vous et  la vague sous peine de la reprendre dans le nez.

N’allez pas jusqu’au bord sous peine de toucher le fond

Évitez de naviguer sur des endroits surpeuplés

renseignez vous sur la taille et la période de la houle. Une vague de 80 cm à 1 m avec une période de 8 à 10 secondes pour débuter sera idéale.

Nos astuces pour progresser rapidement en sup foil

Augmenter la taille de la vague pour avoir plus de puissance et avoir plus de vitesses, ça vous obligera à diminuer la taille du foil, mais vous augmenterez la vitesse et la maniabilité.

Enchaîner plus de virages et des cut back pour se positionner là où il y a plus le plus de puissances. 

Pour augmenter votre efficacité, surtout sur la remontée au pic. Diminuer la taille de la planche pour augmenter la maniabilité et diminuer le volume général de la planche. Optez pour des ailes plus high aspect ratio.

En conclusion: Le choix du matériel et des conditions de vague déterminent la vitesse de progression. Plus votre temps de pratique sera important et plus vous progresserez rapidement. Malheureusement, sur ce type d’activité. Il faut passer du temps à l’eau pour progresser et mieux maîtriser les différentes techniques.

Le Sup foil est une première étape. Si vous maîtrisez parfaitement le sup foil, vous pourrez vous lancer en downwind foil soit avec une wing et si vous maîtrisez suffisamment la rame, avec une pagaie. L’idée n’est plus de surfer des vagues du bord, mais de la houle du large en se laissant descendre sous le vent.

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Article qui pourrait vous intéresser

Depuis maintenant plus de 10 ans, le stand up paddle gonflable ne cesse de se développer et de se répandre sur les plages françaises. Au-delà de …

Le paddle, nul besoin de le présenter, c’est un sport nautique qui permet de se déplacer avec une planche et une pagaie sur l’eau. Il …

Dans cet article, nous allons explorer les critères essentiels à prendre en compte lors de la sélection d’un paddle de qualité. Que vous soyez un …

Choisir la bonne taille de son paddle gonflable vous permettra d’optimiser vos sessions en fonction de vos envies, de vos besoins et de votre niveau. …