Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

5 conseils pour débuter le Foil Downwind

Imaginez glisser au-dessus des vagues, presque comme si vous voliez au-dessus de l’océan !

Issu du downwind qui se pratique en SUP depuis une dizaine d’années, le foil downwind consiste à descendre le clapot en se laissant porter par le vent et les trains de houle tout en volant ! 

Le downwind, c’est la définition de la liberté, partez avec votre planche et votre pagaie pour des vols pouvant durer plusieurs heures en fonction du spot choisi.

L’idée en downwind n’est pas d’aller le plus vite ou de carver le plus fort possible, l’objectif est de glider le plus longtemps possible sur la houle en se servant de son énergie pour avancer.

Qui peut faire du foil downwind?

Le Foil downwind est accessible par différentes voies, certaines plus difficiles que d’autres et nécessitant une plus grande expérience.

  • L’option wing : L’apprentissage par le wing foil est le plus simple, lors de vos navigations en wing, trouvez un train de houle, prenez la wing en freefly et laissez vous porter par la vague. Au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience, vous pourrez démarrer à la pagaie et donc faire de véritables downwinds.
  • Une autre option, pour les pratiquants plus avertis est de vous jeter directement dans le grand bain en partant à la pagaie pour apprendre à gérer le décollage et les trajectoires.

Tout le monde peut donc pratiquer le downwind à son échelle, et avec de l’entraînement, tout est possible.

1. S'équiper pour faire du SUP downwind

Par définition, le downwind consiste à descendre la houle, dans notre cas avec une planche équipée d’un foil. Il paraît donc évident que ce matériel puisse avoir un impact sur la pratique et soit donc important.

Choix de la planche de downwind

Le choix de la planche est primordial, elle va permettre un take off (décollage) le plus rapide possible. Plus votre planche est longue et étroite, plus sa glisse sera bonne et permettra de décoller avec une houle peu formée. Mais cela implique donc également une stabilité réduite pouvant occasionner des chutes.

Lorsque l’on débute, il est alors important de choisir une planche avec un minimum de margeur telles que notre DW 7’2W qui fait 22 pouces de largeur.

Plus l’on progresse, plus vos progrès en équilibre permettront de prendre des planches étroites et donc moins encombrantes en l’air telles que notre DW 7’2 qui fait 20 pouces de largeur.

Downwind board 7'2 SROKA

Le choix du foil

Le mât: Le choix du mât est primordial, c’est ce qui va déterminer la raideur de votre foil ainsi que la marge d’erreure que cous aura pour vos sessions. Un mât plus grand permettra une meilleure marge d’erreur mais sera moins rigide. Il est donc question de trouver le bon compromis en fonction de votre niveau technique. Les débutants privilégient un mât plus long permettant d’éviter de décrocher dans la vague.

Taille de l’ailette avant: C’est le moteur du foil, la taille de votre ailette influencera votre capacité à tourner ainsi que votre capacité à démarrer tôt et connecter en pompant si nécessaire. Une petite ailette sera plus maniable mais aura un fond de puissance moindre pour pomper. Le choix de cette ailette est également influencé par les conditions météorologiques, lorsque la houle est formée et puissante, la surface de l’ailette vient se réduire.

Fuselage: La longueur du fuselage influe sur la nervosité de votre foil, cela va libérer le foil en tangage. Un fuselage plus court rendra le foil plus réactif, maniable et instable. Un fuselage plus long permet une grande stabilité. Il est également possible de trouver un fuselage dont la jonction mat/fuselage est reculée pour permettre un pumping plus efficace.

Le stabilisateur: Comme son nom l’indique, le but est de stabiliser le foil, ainsi, un gros stabilisateur rendra votre foil plus “docile” et un petit plus vif.

Foil en carbone ou en Alu: Les deux fonctionnent très bien, c’est une question de budget. Un foil en alu sera moins chère et plus solide aux impacts. Un foil carbone sera plus rapide et maniable grâce à sa corde et son épaisseur réduites mais il sera plus cher.

 

Un exemple de foil idéal pour la pratique du downwind chez SROKA est le 1190 SHA Lift avec un mat de 90 cm et un fuselage standard.

Le choix de la pagaie

Une pagaie carbone sera clairement plus efficace. Pour être le plus efficace, il faut opter pour une pagaie à carbone avec minimum 50% de carbone.

Si vous n’êtes pas à l’aise totalement, mettez un casque et un gilet de flottabilité ou une veste d’impact, l’objectif est toujours de prendre du plaisir et donc il vaut mieux éviter de se blesser.

Foil carbon Elite SROKA avec un mât de 14mm d'épaisseur construit en 100% haut module M40J

2. Le choix du spot

Ne vous surestimez pas, privilégiez un spot avec peu de personne pour débuter et surtout éloignez vous de tout le monde pour éviter de rentrer en collision avec une autre personne.

Privilégiez des conditions ou le décollage est facile mais ou le clapot ne vous déséquilibre pas. trouvez vous un endroit où la houle est pile dans l’axe du vent.

Attention à la marée basse ou généralement il n’y a pas de fond et ou la houle peut être moindre à certains endroits.

3. Apprentissage de l'équilibre et de la stabilité en foil downwind

Avant de vous lancer sur une vague, habituez vous à la stabilité du paddle. Si vous êtes totalement débutant, essayez dans un premier temps de vous faire tracter par un bateau pour découvrir le vole. Sinon vous pouvez vous rapprocher des téléski de wake, la plupart d’entre eux font des initiations au foil. 

La stabilité sur les planches de downwind est précaire, prenez votre temps et ne vous découragez pas.

4. Technique de pagayage efficace en Foil downwind

La technique diffère légèrement avec une planche courte et longue. Mais  l’efficacité de la rame est fondamentale pour partir facilement. C’est bien l’explosivité de votre mouvement qui vous fera avancer rapidement et vous permettra de prendre de la vitesse et d’être propulsé par la vague.

Entrainez vous comme sur la vidéo du flat start.

Une fois en l’air, quelques coups de pagaie au bons moments permettent de sauver les situations ou vous risquez de perdre le vol telles que la perte d’un train de houle ou un déséquilibre.

5. Observation de la houle et du plan d’eau

Observer le plan d’eau et votre environnement de manière générale permet de maximiser vos chances d’allonger vos vols. Anticiper les changements de vagues ou les moments ou vous avez besoin de relancer en pompant et en pagayant.

Les séries de “bumps” fonctionnent généralement par 2, 3 ou 4, soyez sûr de rester dans ces séries afin d’éviter une période sans creux vous obligeant à pomper ou pagayer plus que prévu.

5 conseils pour commencer le downwind en foil

Bonus ! Sécurité et bonnes pratiques en downwind

Nous l’avons déjà évoqué rapidement plus tôt, l’objectif de ces sports est purement récréatif, inutile de se mettre en danger pour pouvoir dire que vous êtes plus ou moins fort que le voisin. Donc si vous partez loin du board, optez pour un équipement de sécurité. Si vous êtes proche du bord, nul besoin.

Donc si vous partez  loin, il est donc absolument primordial de s’équiper, le casque et le gilet d’impact sont le minimum.

La meilleure des sécurité est de pratiquer en groupe et que chacun veille sur les autres.

Mais pour éviter les problèmes, il est idéal d’emporter avec vous:

  • un téléphone
  • une montre GPS (ultra 2)
  • un gilet fluorescent
  • éventuellement des fusées de détresse 
  • un bout de remorquage

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Article qui pourrait vous intéresser

Depuis maintenant plus de 10 ans, le stand up paddle gonflable ne cesse de se développer et de se répandre sur les plages françaises. Au-delà de …

Le paddle, nul besoin de le présenter, c’est un sport nautique qui permet de se déplacer avec une planche et une pagaie sur l’eau. Il …

Dans cet article, nous allons explorer les critères essentiels à prendre en compte lors de la sélection d’un paddle de qualité. Que vous soyez un …

Choisir la bonne taille de son paddle gonflable vous permettra d’optimiser vos sessions en fonction de vos envies, de vos besoins et de votre niveau. …