SELON SA PRATIQUE

BIEN CHOISIR SON SURF FOIL & COMMENT DEBUTER ?

LES CONSEILS DE BRUNO SROKA, 3x CHAMPION DU MONDE EN KITESURF :

Pour comprendre les premières sensations du foil et comprendre le mécanisme, Bruno Sroka vous conseille de démarrer le foil tracté derrière un bateau.

Les avantages de commencer derrière un bateau sont multiples. Premièrement, le pratiquant qui débute se sentira en sécurité car il n’a pas à se préoccuper des autres surfeurs autour de lui et de la hauteur d’eau sous ses pieds. De plus, la vague du bateau est une vague molle qui déroule, donc c’est la vague idéale pour comprendre et analyser le mécanisme de vol.

Lorsqu’il n’est pas possible de débuter à l’aide d’un bateau, le pratiquant doit impérativement prendre des précautions lors de sa mise à l’eau pour éviter tout danger et celui-ci n’est pas à prendre à la légère car les accidents de foil existent.

Les précautions à prendre lors de la mise à l’eau :

  • Choisir un spot désert ou avec très peu de surfeurs autour de soi.
  • Prévoir un spot ou il y a suffisamment de fond. (plus votre mat sera long, plus il vous faudra du fond).
  • Choisir un spot que l’on connaît pour éviter les rochers.
  • Pendant la mise à l’eau, penser à positionner le foil à l’envers derrière vous et le faire glisser sur le dos jusqu’à ce qu’il y est assez de fond pour retourner la planche et commencer à ramer.
  • Choisir une vague molle et « plate » qui déroule, ces vagues correspondent généralement aux mi-marrées. L’idéal et pour plus de fun, choisissez des vagues de 40 cm allant jusqu’à 1m pour les experts.
  • Commencer avec un mât de 65 cm et augmenter la taille du mât, par la suite, en fonction du niveau acquis.
  • Commencer avec une ailette de taille moyenne comme l’ailette L 1500 de chez SROKA.

Une fois sur l’eau, les pratiquants doivent analyser le positionnement de leurs pieds. Pour cela, le pied arrière se situe au dessus ou légèrement avancé par rapport au mat et le pied avant se situe devant l’ailette avant. L’écartement des épaules doit correspondre à la position de vos pieds. De plus, Bruno Sroka vous conseille de ne pas commencer avec une planche trop petite afin de gagner en stabilité. La planche 160×52 de chez SROKA est plus adéquate pour les débutants. Nous vous détaillons ci-dessous comment bien choisir son surf foil.

CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT D’ACQUÉRIR UN FOIL

Le foil nécessite un minimum de technique et de maîtrise. Nous conseillons, pour ce sport, de disposer d’un niveau moyen en surf.  Il est difficile pour les débutants pratiquants le surf de commencer avec un foil. La pratique demande beaucoup de justesse en terme de positionnement et les erreurs sont difficilement rattrapables. De plus, cette même pratique peut être dangereuse si l’on ne prend pas les bonnes habitudes. L’idéal est de prendre des cours avec un moniteur diplômé dans la pratique.

Aujourd’hui face aux nombreux foils sur le marché, on peux vite se sentir perdu dans ses recherches. Voici quelques conseils afin de vous guider dans l’achat de votre foil.

LA CONSTRUCTION DU FOIL

LE CHOIX DES MATERIAUX

100% CARBONE :

Le Mat 100% carbone offre plusieurs avantages : il est plus solide, plus durable dans le temps et ne se délamine pas à l’inverse des mats moussés; qui certes, offrent un foil plus léger mais se délaminent facilement en cas d’impact. Chez Sroka, nous avons opté pour une construction sans mousse dans nos mat. Il offre une meilleur nervosité et par conséquent un meilleur contrôle du surf foil.

L’ALUMINIUM : 

Différentes qualité d’aluminium existent sur le marché mais ne s’égalent pas. Aujourd’hui, le meilleur aluminium sur le marché du foil est le T6061 grâce à sa grande résistance à l’eau de mer, à sa rigidité et au fait qu’il se raye beaucoup moins. La qualité de l’aluminium provenant de l’Allemagne est de bien meilleure qualité que celle provenant des pays de l’Est, où l’aluminium est fabriqué à partir d’éléments difficilement traçables. Parce que nous recherchons la meilleure qualité, nous optons pour l’aluminium provenant de l’Allemagne dans la construction de tous nos foils. Le foil Aluminium nécessite un rinçage régulier.

L’ANODISATION : 

L’anodisation sur le foil est un traitement de surface qui permet de protéger la pièce aluminium de toute érosion.
L’anodisation (bas de gamme 10microns, moyenne gamme 20microns et haut de gamme 60microns) joue également un rôle important dans la qualité du foil et la longévité dans le temps.
Comment différencier les différents types d’anodisation ? Facile ! Une anodisation haut de gamme (hard) sera facilement repérable car elle aura un « finish » mat alors qu’une anodisation bas de gamme (light) aura un « finish » brillant.

Le fuselage : 

Le fuselage quant à lui est plus fiable lorsqu’il est en aluminium. Un fuselage en Aluminium sera plus durable dans le temps et vous préservera du problème d’arrachement d’inserts. Chez Sroka, nous rajoutons un pas de vis (helicoil) qui offre la possibilité de le changer si toutefois il a été endommagé.

CHOISIR LA TAILLE DU MAT :

Votre niveau (débutant, intermédiaire, expert) déterminera la longueur du mât du surf foil que vous allez choisir. Plus le mât sera court, plus il sera facile pour débuter. Vous pourrez plus facilement le  positionner sous les pieds et surtout le mât court pardonnera plus facilement les erreurs du débutant qui n’est pas très précis sur ses appuis.

C’est pourquoi, pour vous initier au surf foil, l’idéal est d’opter pour un mât de 65 cm . Dans le downwind vous serez plus confortables avec un mât de 😯 cm.

L’importance de la taille de l’ailette avant :

La surface de l’ailette avant dépend de votre niveau, de votre poids et surtout des vagues envisagées. C’est pourquoi il est important d’avoir différentes ailettes dans son quiver pour pouvoir switcher d’ailettes en fonction des vagues qui s’offrent à vous.

La surface de l’ailette avant, le profil de l’ailette, son épaisseur et son outline ont une importance particulière sur la performance du foil. Plus la surface est grande avec de l’épaisseur dans le profil et plus le surf foil sera tolérant et liftera rapidement, en revanche le foil va saturer plus vite en vitesse. À l’inverse plus l’ailette sera petite et plus le foil sera rapide, maniable mais l’utilisation est plus technique pour le débutant dans les petites vagues. Pour les débutants il est conseillé d’opter pour une ailette avant entre 1500cm2 L puis ensuite, après progression, choisir une ailette  plus grande ou plus petite  pour augmenter la plage d’utilisation

Attention, nous conseillons pour les grands gabarits (+95 kg), une ailette de 1750 cm2 et à contrario pour les très petits gabarits une de 1250 cm2, pour un gabarit classique de 80 KG  une ailette de 1500 cm2.

comparatif ailes S-Foil 6 en 1 selon la pratique et les caractéristiques

LE CHOIX DE LA PLANCHE SROKA :

Nous avons développé différentes tailles de planches. Pour débuter, nous vous conseillons de prendre une planche avec du volume comme la planche 160×52 SROKA. Le volume apportant la stabilité, cette planche est l’idéal pour se lancer dans la pratique du foil. Dans des toutes petites conditions et un niveau de pratique débutant, cette planche sera gommé les erreurs de timing et de positionnement des pieds et vous permettra aussi de l’utiliser en Kitefoil.

En progressant, vous allez pouvoir changer pour une planche plus technique telle qu’une planche avec les dimension suivante: 130x 55 cm.

La pocket 125×47 sera ideal pour s’amuser en départ ponton ou derrière un bateau de wake.

CLIQUE SUR LE LOGO POUR NOUS RETROUVER SUR LES RÉSEAUX: