Comment débuter le Downwind SUP Foil ?

Qu’est ce que le Downwind SUP Foil ?

Le downwind est un terme utilisé dans de nombreux sports nautiques à propulsion humaine et à voile. Ce terme désigne la réalisation d’un parcours nautique allant d’un point A à un point B dans le sens du vent (vent de dos / vent portant = down wind).

De manière similaire au downwind en planche de stand up paddle classique, le downwind en stand up paddle foil (SUP Foil) a pour objectif de glisser sur les creux formés par le vent et la houle. La différence étant que l’hydrofoil permet à la planche de décoller au dessus de l’eau et de surfer sur les creux en surplombant ceux-ci. Le Downwind SUP Foil se pratique sur une planche de stand up paddle courte mais large pour assurer de la stabilité.

L’intérêt principal du foil est de proposer de nouvelles sensations de glisse, mais également de décupler la vitesse, la maniabilité et les trajectoires possibles lors des parcours de downwind. La situation en hauteur par rapport au plan d’eau permet d’avoir une meilleure vision sur celui-ci qu’en stand up paddle classique afin d’analyser les mouvements d’eau et d’optimiser les trajectoires.

Dans quelles conditions pratiquer le Downwind SUP Foil ?

Il est conseillé de débuter le Downwind SUP Foil dans des conditions moyennes de vent et de houle (à partir de 20 noeuds et 1 mètre de creux), ou de vent fort sans houle (creux resserrés). Il est primordial que le parcours aille dans le sens de la direction du vent et de la houle.

Les algues flottantes en surface sont un réel obstacle à la pratique du Downwind SUP Foil, de même que tout autre objet flottant présent en grande quantité pouvant perturber le fonctionnement de l’hydrofoil ou bien abîmer ce dernier pendant le parcours.

Les règles de sécurité

Le Downwind SUP Foil est une pratique à risque en milieu maritime. Il est conseillé de s’équiper des éléments suivants pour chaque sortie : leash (obligatoire) , gilet de flottaison ou combinaison néoprène selon la température de l’eau (obligatoire), lampe flash, casque, bout de remorquage, VHF ou téléphone étanche. Il est très fortement conseillé de ne pas effectuer de sortie seul(e), et de toujours prévenir quelqu’un de votre parcours et des horaires estimées de départ et d’arrivée.

Chaque parcours doit avoir été étudié et repéré au préalable. La météo marine peut être aléatoire et changeante, il est conseillé de toujours effectuer des parcours proche de la côte pour s’abriter rapidement en cas de changement de direction de vent ou autre phénomène météorologique. Attention notamment aux effets de courant dûs aux marées ou à la houle.

Le décollage en trois étapes

Le décollage est la partie la plus technique et compliquée lors des débuts en Downwind SUP Foil. Pour effectuer un décollage, nous détaillons ci-dessous 3 phases successives :

1) La prise de vitesse

La première phase consiste à donner suffisamment de vitesse à votre planche pour activer la portance de l’aile du foil.

Il faut pour cela positionner un pied à l’arrière de la planche, situé au dessus du boîtier du Foil, et un autre à l’avant situé devant le milieu de la planche. Il s’agit de la même position adoptée pour surfer une vague. Il est important de bien centrer ses pieds par rapport à la largeur de la planche et de les orienter de manière parallèle dans le sens de la largeur. Cette position « surf » vous permet d’alléger la planche au moment de ramer et de repartir le poids sur la planche entre la jambe avant et la jambe arrière, mais également latéralement entre les pointes de pieds et les talons.

Il est important de rester droit sur la planche, perpendiculairement à celle-ci pour éviter tout déséquilibre. Le bassin doit cependant rester souple pour permettre de basculer le poids facilement d’une jambe à l’autre.

L’utilisation d’une pagaie équivalente à votre taille facilitera le décollage en permettant de ramer avec une cadence plus soutenue que pour une pagaie plus grande.

Le secret du décollage en Downwind SUP Foil tient dans la capacité du pratiquant à lire le plan d’eau pour se positionner idéalement et accélérer entre deux creux de houle/vent. C’est en générale lorsque la crête d’un bump vient de passer sous votre planche qu’il faut ramer fort pour initier la prise de vitesse. La fréquence de rame est la même à adopter que pour partir en Paddle surf sur une vague très molle ou bien pour effectuer un sprint sur le plat.

2) Le décollage

Dès lors qu’une vitesse suffisante est atteinte sur le bump et que l’aile du foil commence à porter : on rentre dans la phase de décollage.

Il s’agit alors de faciliter ce décollage en allégeant le poids exercé et en jouant sur l’angle de l’aile du Foil. On parle alors de mouvement de « pumping« . C’est un travail de coordination du haut du corps avec la planche. Pour cela il faut d’abord répartir le poids sur la jambe arrière afin d’alléger la jambe avant et de faire monter le nose de la planche vers le haut. Parallèlement, cela va augmenter l’angle de portance du Foil et enclencher le décollage de la planche.

Dès que la planche commence à décoller, il faut rabattre du poids sur la jambe avant afin de faire planer l’aile du foil et de gagner en vitesse. Cette séquence est à répéter plusieurs fois jusqu’à ce que le décollage soit pleinement amorcé. 

3) La stabilisation

Une fois en vol, on rentre dans la phase de stabilisation. On va chercher à ajuster le poids, le positionnement des pieds sur la planche et la trajectoire nécessaire pour rester en vol de manière stable en se fatiguant le moins possible. S’il y a trop de pression sur la pied arrière ou sur le pied avant, il faut les rapprocher légèrement vers le milieu de la planche.

Il faut continuer de déployer un mouvement de pumping léger et/ou de rame jusqu’à l’atteinte d’une vitesse saine et satisfaisante pour la portance du Foil.

Optimiser la glisse

Rester sur la zone de puissance du creux

 

Contrairement au downwind en stand up paddle classique qui vise à positionner la planche entre deux creux pour glisser, le Downwind SUP Foil sollicite l’énergie située sur la crête des creux.

Se positionner entre deux creux a pour conséquence de perdre la portance située sur la crête puis de diminuer la vitesse du foil avec pour risque que la planche retombe dans l’eau.

Il s’agit de gérer la vitesse et la trajectoire de sa planche pour toujours rester dans cette zone de forte portance.

Anticiper la trajectoire des creux

Chaque parcours étant différent, il n’y a pas d’autre option en Downwind SUP Foil que de s’adapter aux spécificités de chaque session et chaque plan d’eau. Selon la force et l’orientation de la houle et du vent, mais aussi l’intensité et la direction du courant, les trajectoires des creux peuvent être très changeantes. L’adaptation à ces trajectoires relève du sens marin, c’est-à-dire de la capacité du pratiquant à anticiper les trajectoires et diriger le foil dans la bonne direction pour maintenir sa vitesse en vol.

Dépasser les creux

A chaque fois que vous avez suffisamment de vitesse et que vous anticipez la formation d’un creux situé quelques mètres devant celui sur lequel vous volez, il est possible d’accélérer pour l’atteindre.

Pour accélérer, plusieurs options sont possibles : ramer avec la pagaie pour gagner en vitesse, pomper avec les jambes, ou bien trouver une trajectoire diagonale permise par un creux arrivant par le côté.

Dépasser les bumps est la méthode la plus efficace pour augmenter votre vitesse moyenne sur un parcours de downwind.

Quel matériel choisir en Downwind SUP Foil ?

Quelle surface d’aile pour le downwind SUP Foil ?

L’hydrofoil étant composé d’un mât, un fuselage, un stabilisateur et une aile avant, c’est cette dernière qui assure la portance générale du foil.

Plus la surface de l’aile avant est grande, plus sa portance est forte (décollage et stabilisation facile) mais plus sa vitesse et sa maniabilité sont réduites.

Les quatre modèles (tailles) d’ailes du S-Foil SROKA ont été conçues pour fonctionner en Downwind SUP Foil selon différents niveaux et différentes conditions : 

  • S-Foil XXL 2000 : niveau débutant à expert / vent moyen à très fort
  • S-Foil XL 1750 : niveau débutant à expert / vent moyen à très fort
  • S-Foil L 1500 : niveau confirmé à expert / vent fort à très fort
  • S-Foil M 1250 : niveau expert / vent très fort uniquement

Quelle taille de planche pour pratiquer le Downwind SUP Foil ?

Il est important d’avoir une planche suffisamment stable selon votre gabarit et votre niveau pour pratiquer le Downwind SUP Foil. La longueur de la planche permet de mieux partir sur les creux et de décoller plus facilement, mais elle diminue la maniabilité et la portance générale du Foil. La largeur et l’épaisseur permettent de gagner en stabilité pour favoriser le décollage mais réduisent la portance du Foil. Enfin, le poids de la planche influe sur la portance du Foil.

SROKA Company a développé le SUP Foil SKY RIDER pour permettre aux pratiquants de débuter le Downwind SUP Foil dans les meilleures conditions mais également d’utiliser la même planche pour 5 disciplines : SUP Foil, Wing Foil, Paddle Surf, Windfoil et Wake Foil.

Les conseils de Martin Letourneur

Privilégiez la sécurité et soyez en forme. Il est beaucoup plus facile de progresser dans des conditions que vous maîtrisez et dans lesquelles vous vous sentez à l’aise.

N’hésitez pas à vous protéger en utilisant un casque, une impact veste ainsi que tout autre matériel de sécurité obligatoire ou recommandé.

Allez à l’eau en foil uniquement si vous vous sentez en bonne forme, c’est une discipline physiquement et mentalement exigeante. Il est important d’avoir des jambes solides et souples pour effectuer un bon parcours.

Vérifiez votre matériel, plusieurs fois si besoin. Chaque élément du foil doit être bien vissé et chaque vis enduite de produit de type TEF GEL ou autre frein filet. Prenez toujours une clé avec vous durant votre session de Downwind SUP Foil au cas où il faille resserrer certaines vis pendant le parcours.

Entourez-vous des bonnes personnes pour vos parcours en Downwind SUP Foil, les bons conseils dans l’action font réellement la différence. Assurez-vous de commencer par des parcours faciles, courts et proches de la côte. Prévenez toujours quelqu’un de vos sorties.

CLIQUE SUR LE LOGO POUR NOUS RETROUVER SUR LES RÉSEAUX:

Logo Sroka Family

Youtube logo and youtube linkLogo Facebook - Sroka FamilyInstagram Logo - Sroka Family