Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quelle marée pour faire du paddle ?

Le paddle est une activité nautique de plus en plus populaire, qui consiste à pagayer debout sur une planche. Pour profiter pleinement de cette activité, choisir la bonne marée peut s’avérer utile ! En effet, les marées ont une influence significative sur les conditions de navigation, la hauteur des vagues et les courants. Dans cet article, nous allons explorer les différents types de marées et leurs caractéristiques pour la pratique du paddle. Nous verrons également comment choisir la bonne marée en fonction de votre niveau et de vos objectifs de paddle, ainsi que l’importance de consulter les prévisions de marées et les conditions météorologiques. En choisissant la bonne marée, vous pourrez profiter pleinement de votre expérience en paddle et naviguer en toute sécurité.

I - Comprendre le phénomène de marée

En tant que passionnés de paddle, nous savons que la marée peut faire la différence entre une session de paddle réussie et une expérience décevante. Chez Sroka, nous sommes déterminés à vous aider à maximiser votre expérience en paddle en comprenant les caractéristiques des différentes marées. Voici un aperçu de ce que chaque type de marée peut offrir pour le paddle : 

À savoir : Les marées sont causées par l’interaction gravitationnelle entre la Terre, la Lune et le Soleil. Les marées hautes et basses se produisent deux fois par jour. Les marées montantes et descendantes se produisent quant à elles deux fois par cycle de marée. Un cycle de marée dure environ 12 heures et 25 minutes.

  • La marée haute se produit lorsque la gravité de la Lune attire l’eau vers elle, créant une augmentation de la hauteur de la mer. Cela peut créer des conditions idéales pour le paddle, car l’eau est plus profonde et les vagues peuvent être plus puissantes. Cependant, les forts courants peuvent rendre la navigation plus difficile, ce qui peut être dangereux pour les débutants.
  • À l’inverse, la marée basse se produit lorsque l’attraction lunaire et solaire sur l’océan est au minimum. Bien que les vagues soient plus douces et plus faciles à naviguer, la faible profondeur de l’eau peut rendre difficile le lancement de la planche, nécessitant souvent de marcher un peu pour atteindre l’eau. 

Il est également important de noter que les marées peuvent être influencées par d’autres facteurs tels que les vents, la pression atmosphérique et la température de l’eau, qui peuvent créer des variations dans les conditions de navigation. Par conséquent, il est recommandé de consulter les prévisions de marées et les conditions météorologiques avant de planifier votre prochaine session en paddle.

II - Les différences entres les marées

Lorsqu’on pratique le paddle, il est essentiel de prendre en compte les marées pour une expérience de glisse optimale. Les marées ne sont pas toutes identiques et leur intensité dépend du positionnement de la lune et du soleil.

Le haut de l’ondulation correspond à la marée haute et inversement. On peut lire l’heure des marées grâce à l’axe horizontal gradué, situé en dessous de la courbe. Le point rouge sert à situer la marée en temps réel. 

On distingue trois types de marées : les marées à faible coefficient, de 30 à 60 de coefficient, les marées à coefficient moyen, entre 61 et 85, et les grandes marées, lorsque le coefficient est supérieur à 86 jusqu’à 120. La quantité d’eau déplacée par une marée à faible coefficient n’est pas la même que celle d’une marée à coefficient élevé.

Les régions sensibles aux marées sont principalement la Normandie et la Bretagne, où leur influence est très forte, tandis que plus on descend vers le sud de la France, moins elles sont importantes.

Pour les amateurs de paddle, il est important de savoir que l’influence des marées se fait le plus sentir dans un estuaire ou en sortie de rivière, ou encore dans des rades comme celle de Brest (Bretagne). Si vous allez faire du paddle proche du goulet à Brest, l’endroit où la rive opposée de la rade est la plus proche, la concentration du courant y est maximale, surtout avec des gros coefficients de marée.

III - L'influence des marées sur le plan d'eau

Les marées ont une influence sur les conditions de vague, car elles modifient la profondeur de l’eau et le relief du fond marin. Selon la marée, les vagues peuvent être plus ou moins creuses, plus ou moins puissantes, plus ou moins rapides ou plus ou moins déferlantes. L’influence des marées sur les vagues dépend aussi du spot, c’est-à-dire du lieu où l’on pratique le surf ou le paddle.

la réglementation pour faire du paddle en mer

Par exemple, à marée basse, les vagues peuvent être plus creuses et plus puissantes, car elles rencontrent moins de résistance du fond marin. Mais elles peuvent aussi être plus dangereuses, car elles peuvent casser sur des rochers ou des récifs affleurants. À marée haute, les vagues peuvent être plus molles et plus lentes, car elles sont amorties par la profondeur de l’eau. Mais elles peuvent aussi être plus faciles à surfer, car elles offrent une surface plus large et plus régulière.

Il n’y a pas toujours une règle générale pour choisir la meilleure marée pour surfer ou faire du paddle. Il faut se renseigner sur les conditions locales du spot, en tenant compte du vent, du courant, de la houle et du coefficient de marée. Il faut aussi respecter les zones de baignade et de surf, et se munir d’un équipement adapté.

IV - Paddle surf, paddle ballade, paddle yoga : choisir la marée appropriée

Le paddle, ou stand-up paddle, est une activité nautique qui peut être pratiquée de différentes manières. Parmi les plus courantes, on trouve le paddle surf, le paddle balade et le paddle yoga. Chacune de ces pratiques demande une marée spécifique pour une expérience de qualité. Si vous cherchez quel paddle choisir en fonction de votre pratique, votre niveau ou votre gabarit, allez lire notre article dédié. 

 

  • Le paddle surf consiste à surfer les vagues avec une planche et une pagaie. Pour pratiquer le paddle surf, il faut choisir la marée en fonction du spot que vous souhaitez surfer, car les vagues ne sont pas les mêmes à marée haute ou à marée basse. Il faut aussi faire attention au vent et à la houle, qui influencent la formation et la puissance des vagues. Il faut respecter les zones de baignade et de surf, et nous vous conseillons de vous renseigner sur les conditions locales auprès de pratiquants locaux avant de se lancer. Il faut éviter les grosses vagues, car un paddle gonflable n’est pas adapté à ce genre de conditions.
 
  • Faire une balade en paddle est une activité plus calme qui consiste à naviguer sur des eaux calmes, telles que des lacs, des rivières ou des baies. Pour cette pratique, il est conseillé de choisir une marée de faible coefficient. En général, cela permet d’avoir des eaux plus calmes et une navigation plus facile. Avec des coefficients faibles, vous réduisez aussi le risque d’être confronté à de forts courants, qui peuvent s’avérer dangereux pour une balade en paddle. 
 
  • En ce qui concerne le paddle yoga, c’est une pratique qui consiste à faire du yoga sur une planche de paddle. Pour cette activité, il faut choisir un plan d’eau calme, sans vent ni vague. Vous pouvez le pratiquer sur un paddle gonflable ou sur n paddle rigide. La marée n’a pas d’importance tant que le plan d’eau est stable et confortable. Il faut aussi éviter les zones trop fréquentées ou trop exposées au vent.

À noter que chaque plage et chaque lieu a ses propres conditions de marée spécifiques. Il est donc crucial de consulter les prévisions de marées et les conditions météorologiques pour déterminer la marée la plus adaptée à votre niveau et à vos objectifs de paddle. Les vents forts et les grosses houles peuvent rendre les conditions difficiles, même pour les plus expérimentés.
Chez Sroka, nous sommes passionnés par le paddle et nous sommes déterminés à aider les paddleurs de tous niveaux à profiter de chaque session en toute sécurité. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des conseils sur nos planches et nos équipements !

Nous savons que choisir la bonne marée est essentiel pour garantir une expérience de paddle réussie et en toute sécurité. Nous avons également souligné les caractéristiques des marées pour le paddle et donné des conseils pour choisir la marée qui convient le mieux à votre niveau et à vos objectifs. 

Le paddle est une activité passionnante qui peut être appréciée par tous, du débutant au confirmé. Cependant, cela nécessite une certaine connaissance des conditions de marée et de la météo pour garantir une expérience de paddle agréable et sûr.

Nous encourageons tous les paddleurs à prendre le temps de choisir la bonne marée pour leur niveau, et à consulter les conditions météorologiques avant chaque session de paddle. Chez Sroka, nous sommes fiers de fournir les équipements de paddle les plus fiables et de haute qualité pour aider les paddleurs de tous niveaux à atteindre leurs objectifs et à vivre une expérience inoubliable sur l’eau.

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Articles qui pourraient vous intéresser :

La souplesse est l’un des points qui différencie le wing foil des pratiques telles que la planche à voile. Là où en windsurf, nous étions …

Imaginez glisser au-dessus des vagues, presque comme si vous voliez au-dessus de l’océan ! Issu du downwind qui se pratique en SUP depuis une dizaine …

Le paddle est une activité qui a fortement gagné en popularité au cours des dernières années. Étant facile d’accès, tout le monde peut s’éclater à …

Lors d’une inondation avec une forte grue, il est impossible d’utiliser sa voiture pour se ravitailler ou aller voir ces voisins si besoin. Idéalement il …