Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment faire du foil tracté ?

La pratique du foil s’étend vers de nouveaux horizons. Aujourd’hui, il est possible de se mettre à l’eau peu importe les conditions de vent ou de mer. Le foil tracté s’inscrit totalement dans cette dynamique, c’est un moyen de profiter de notre passion dans des conditions peu venteuses.

Le foil tracté peut également, dans une dynamique de performance, permettre l’accès au tow-in, vous donnant accès au surf de vagues qu’il serait impossible d’attraper à la rame. Donc apprendre le foil tractée est un point d’entrée à pleins de nouvelles activités. Enfin quand on parle foil tracté, il faut parler de Wake foil. C’est une discipline en plein essor et nul besoin d’avoir un gros bateau. Un simple semi rigide avec 25 cv peut suffira.

Pour donner un ordre d’idée du niveau d’accessibilité à la pratique, rappelez-vous que le foil tracté est utilisé par la plupart des écoles de wingfoil pour apprendre le wing foil.

Nous allons donc ensemble aborder tous les trucs et astuces pour débuter et progresser en foil tracté.

Qu'est ce que le foil tracté?

1. L'équipement

Le foil tracté est une activité tractée par une embarcation motorisée. Il est donc nécessaire d’avoir à disposition un bateau équipé d’un palonnier.

Pour votre équipement personnel, il est important de vous protéger car le foil reste une pratique à risque. Nous vous recommandons de porter un gilet ou une impact vest, un casque et des chaussons néoprènes. Ne vous surestimez pas et faites attention.

Pour ce qui est de la planche, équipez-vous d’un ensemble planche et foil en suivant les recommandations suivantes :

  • Ne prenez pas un foil trop petit au départ, l’idée principale est d’apprendre à faire du foil tracté et de voler.
  • Si vous savez déjà voler en wingfoil ou en kitefoil, prenez un foil auquel vous êtes habitué.
  • Concernant la planche, utilisez au départ une planche avec plus de volume que votre poids, cela facilitera grandement les phases d’apprentissages et de préparation pour monter sur la planche.
  • Une fois que vous avez progressé, vous pourrez vous diminuer la taille de la planche de débrider la maniabilité du foil.

2. La sécurité avant tout!

Comme mentionné précédemment, la sécurité est primordiale. Il est important de ne pas se surestimer et de porter un maximum d’équipements de sécurité pour éviter les blessures de vos essais.

Le pilote du bateau doit être conscient des dangers et attentif à ce qu’il se passe devant et derrière lui. D’un point de vue réglementaire, vous devez être toujours au minimum deux dans un bateau qui tracte, un pilote et une personne qui surveille le rider derrière ! N’oubliez pas votre flamme orange pour signaler que vous tractez un rider !

Pour le choix du spot et des conditions, privilégiez un plan d’eau calme sans obstacles (autres usagers, rochers, bouées de mouillage…). Plus le plan d’eau sera plat et plus il sera facile de voler. Pour ce qui est des conditions, trouvez un créneau calme sans vent et peu fréquenté.

Le foil tracté en trois étapes !

1. Les prérequis physiques et compétences pour débuter

D’un point de vue physique, le foil tracté nécessite une certaine condition physique pour remonter sur la planche plusieurs fois d’affilé surtout lorsque l’on débute. Attendez-vous à avoir des courbatures le lendemain, car la traction du palonnier est tout de même assez intense et dépend de l’expérience du barreur qui vous tracte.

D’un point de vue technique, il est important de maintenir son équilibre sur la planche. Cela devrait être une formalité si vous avez choisi une planche adaptée à votre niveau.

2. Premiers pas sur l’eau :comment bien s'équilibrer et tenir la planche.

Dans le cas d’une planche qui flotte:

  • Lors de la phase d’apprentissage du foil tractée, il est recommandé de garder les pieds dans l’axe de la planche ou de les excentrer en mettant le pied avant plus proche du rail côté talon et le pied arrière plus proche du rail. La où se trouvent les pointes de pieds. Etre équilibré est fondamentale pour apprendre rapidement. Pour maintenir une bonne posture, il est conseillé de regarder loin devant soi, à environ 5 à 10 mètres. Ne regardez pas vos pieds. Enfin, une astuce magique pour verrouiller le bassin et se redresser au-dessus de son centre de gravité: serrer les fesses pour gainer vos abdominaux.
  • Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour débuter debout, nous vous recommandons de commencer à genoux. Prenez un peu de vitesse, puis montez debout sur la planche.
  • Pour bien contrôler votre foil, il est important de transférer votre poids sur la jambe avant et arrière plutôt que d’appuyer sur l’une ou l’autre des jambes. Pour ce faire, tenez votre palonnier et regardez devant vous. Lorsque vous êtes debout sur la planche, tenez-vous droit sur votre planche, avec le buste au-dessus des appuis.

Dans le cas d’une planche qui coule:

  • Coulez votre planche et venez la positionnez sous vos pieds. Avec la main avant, tenez le palonnier et l’avant de la planche, et avec l’autre main, tenez l’arrière de la planche. Fléchissez bien les jambes et gardez une position groupée. Cette position ressemble à celle d’une personne accroupie sous l’eau lors d’un waterstart  en wake. Maintenez l’équilibre tant que le bateau n’avance pas.  Une fois que le bateau démarre, la pression du foil et de la planche va plaquer cette dernière à vos pieds. Orientez le nez de la planche vers la surface de l’eau et progressivement, remontez à la surface de l’eau. Pendant la remontée à la surface, ramenez votre deuxième main sur le palonnier et poussez sur vos jambes. 
  • Quand vous êtes à la surface de l’eau, la procédure est la même qu’avec une planche plus volumineuse. Il vous suffira simplement d’avoir plus de vitesse.
Foil tractée wake foil

3. La gestion de la puissance de l'ailette: comment contrôler la traction pour maintenir l’équilibre.

Une fois que vous sortez de l’eau, votre foil vous portera de plus en plus fort à mesure que la vitesse du bateau augmente. Cette force sera d’autant plus importante avec des foils plus grands (ailette avant). Pour compenser cette pression croissante, il est nécessaire d’appuyer un peu plus sur la jambe avant. Pour voler à l’horizontale, il est important que votre poids soit égal à la poussée du foil. Pour cela, trois choses sont essentielles: La vitesse du bateau. Elle ne doit pas être élevée. Elle doit être proportionnelle à la surface du foil et le poids du pratiquant,  le placement des pieds et le placement du foil.

Plus votre foil est avancé dans le boîtier, plus la pression sous le pied avant sera importante. Cela augmente la probabilité de se faire éjecter. Plus il est reculé, plus vous pourrez contrôler l’assiette si vous allez plus vite. Cependant, le confort à basse vitesse sera moindre.

Donc dans un premier temps, nous vous préconisons de mettre votre boitier au centre des rails US. Puis affiner en fonction de votre gabarit, niveau et vitesse du bateau.

Le placement des pieds est un élément clé pour maintenir l’équilibre sur la planche. Le foil pousse vers le haut, votre poids appuis sur la planche.  Le poids du rider doit être égale à la poussée du foil. Dans le cas contraire, le foil va faire que de monter ou inversement. Par conséquent, le positionnement du poids du rider doit être a peu prêt au dessus du centre de poussée de l’ailette avant. (1/3 du bord d’attaque de l’ailette avant.) Pour compenser une pression  trop importante sous le pied avant, avancez-vous. Pour compenser une pression trop importante sur le pied arrière, reculez vos appuis sur la planche.

Vous avez besoin de plus de précisions: voici les différentes étapes pour monter sur la planche

Premièrement, l’objectif sera de comprendre le fonctionnement du foil. Pour ce faire, il est essentiel de supprimer tous les problèmes d’équilibre pouvant entraver votre progression. Mettez un mât court, et mettez vous à genoux bien équilibré sur la planche, cela facilitera votre apprentissage. Moins il y a de hauteur et plus on est bas sur l’eau  et plus le foil est  facile à contrôler.

Placement sur la planche: à genoux, cela permet d’appréhender plus facilement l’équilibre de la planche et du foil. Positionnez vous au centre de la planche rester équilibrer sur la planche en particulier dès que le bateau va commencer à avancer.  Contrôler votre stabilité latéral en essayant de répartir la même pression sur les 2 genoux. Si votre planche se cabre trop, appuyez un peu plus sur l’avant des genoux. Si votre planche se lève pas du tout, basculer votre poids un peu plus sur les talons tout en restant à genoux.  Vous êtes bien équilibrer quand vous volez à l’horizontal sur l’eau. Faites quelques vols à genoux pour mieux maitriser et contrôler votre foil.

Tips: Privilégiez une plus grande longueur de corde pour votre palonnier. Cela permettra de gommer les éventuelles pertes de tension ou mou dans la corde.

Passez de la position à genoux à debout.

Lorsque vous arrivez à voler sans problème à genoux. Il est temps de se mettre debout.

Bateau arrêté, mettez vous à genoux équilibré sur la planche.

Enclenchez le moteur et dès que la planche avance un peu commencé par mettre le pied avant sur la planche puis monter et mettez votre pied arrière sur la planche. Deux solutions s’offrent à vous.

1- mettez les pieds dans l’axe longitudinale de la planche.

2- mettez les pieds légèrement désaxés par rapport à l’axe longitudinale de la planche (le pied avant de-axé vers le rail le plus proche des talons et le pied arrière, un peu plus planche du rail de la planche côté pointe de pieds.)

Tips: cette seconde solution apporte beaucoup de stabilité pour les débutants.

Voler équilibré!  Une fois en vol, le contrôle de son vol passe le transfert du poids entre la jambe avant et arrière (et non d’une pression sur la jambe avant et arrière.) Redressez votre buste, gardez les bras tendus. Contrôlez la planche en transférant le poids sur la jambe avant ou arrière.

Tips: Si vous avez du mal à faire voler la planche, demandez au bateau dans un premier temps d’accélérer un peu plus, quand vous êtes en l’air, il pourra ralentir à nouveau.

Aller plus loin dans la pratique :

1. Comment accélérer en toute fluidité :

Si vous commencez à être à l’aise, commencez à faire des courbes et vous éloignées de l’axe du bateau. Appuyez sur la pointe de pied ou sur les talons pour changer de trajectoire. Cela vous permettra de mieux maitriser les trajectoires et d’avoir de plus grandes accélérations.

2. Commencer à wake foiler la vague du bateau

Lâchez la corde et essayer de rester dans le creux de la vague du sillage du bateau. Utilisez la puissance de la vague (son creux) pour générer de la portance et ainsi rester en l’air.

 

wake foil bateau SROKA

3. Apprendre le pumping

Si vous commencez à maitriser le foil dernière le bateau. Vous pouvez essayer de détendre le palonnier puis de le lâcher et de pomper avec le foil.  Cela vous sera bien utile pour faire de la Wing.

4. Commencer à sauter

L’idée ici n’est pas de fournir un tutoriel complet sur les sauts en tracté et en foil, cela fera peut-être l’objet d’un prochain article. L’objectif est simplement de donner quelques exemples de ce qu’il est possible de faire avec seulement quelques séances de tracté à son actif.

Le saut simple est un bon début. Le rider pousse sur le pied arrière pour faire sortir le foil de l’eau, groupe en l’air, et réceptionne en faisant rentrer l’ailette avant en premier, en appuyant rapidement sur son pied arrière pour inciter le foil à voler le plus rapidement possible. Il est important d’essayer de profiter d’un effet ressort, en enfonçant le foil dans l’eau avant d’appuyer sur le pied arrière pour sauter. Le saut simple se réalise dans l’axe du bateau pour éviter tout déséquilibre latéral dû à la traction.

Tips: Conservez toujours un réglage vous donnant de la pression sous le pied avant. Cela permet de maintenir un meilleur contrôle dans toutes les situations.

Pour débuter, nous vous conseillons de partir sur la pocket 4’0 qui sera un bon compromis pour débuter en Wake foil avec un S-Foil en 1750 pour les débutants complets. Il vous apportera facilité et confort pour débuter.

Pour ceux qui sont un peu aguerri, nous vous conseillons le pack Wake foil avec la pocket 4’0 et un Foil en 1190 L ou 1350.

Conclusion :

En conclusion, apprendre le foil tracté est une activité à ajouter à sa liste de compétences. Il offre la possibilité de profiter de la mer même les jours sans vent ou sans vagues.  Mais cela permet surtout de développer de nouvelles compétences qui seront transférables quelques soit l’activité foil.

De manière générale, chaque instant passé sur un foil permet de progresser dans différentes disciplines. Alors, qu’attendez-vous ?

Le foil tracté est une activité nautique qui consiste à se faire tracter par un bateau tout en étant équipé d’un foil. Le foil est une aile qui permet de soulever la planche au-dessus de l’eau et de réduire la traînée. Cette activité est accessible aux pratiquants de sports nautiques tels que le kitesurf, le surf, le wakeboard, le windsurf, le wingfoil, etc. Apprendre le foil tracté permet de découvrir la glisse en foil sans avoir besoin d’une voile. Il est possible de commencer par des sessions tractées par un bateau à moteur  ou avec un téléski nautique pour découvrir les premiers vols, le contrôle de l’assiette et de la direction.C’est un très bon tremplin pour découvrir les différentes activités en foil.

Si vous avez encore des questions à ce sujet, ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter !

Article qui pourrait vous intéresser

La souplesse est l’un des points qui différencie le wing foil des pratiques telles que la planche à voile. Là où en windsurf, nous étions …

Imaginez glisser au-dessus des vagues, presque comme si vous voliez au-dessus de l’océan ! Issu du downwind qui se pratique en SUP depuis une dizaine …

Le paddle est une activité qui a fortement gagné en popularité au cours des dernières années. Étant facile d’accès, tout le monde peut s’éclater à …

Lors d’une inondation avec une forte grue, il est impossible d’utiliser sa voiture pour se ravitailler ou aller voir ces voisins si besoin. Idéalement il …